RDC : le RDT se déclare 3e force du CACH et « réclame sa prise en compte dans la mise en place du gouvernement en gestation… »

Lors d’un point de presse vendredi 17 mai 2019 à Kinshasa, le Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes, RDT, s’est déclaré troisième force politique du Cap pour le Changement, CACH, après l’UDPS et l’UNC.

Par conséquent, il réclame « sa prise en compte dans la mise en place du gouvernement en gestation ».
« Le RDT vous présente aujourd’hui un bilan positif à savoir 5 députés provinciaux élus et deux adhérents soit au total 7, un sénateur élu et un adhérents soit au total 2, une vice-gouverneur, un vice-président de l’Assemblée provinciale, une questeur, tous dans le Kasaï. Ce qui fait aujourd’hui du RDT la 3e force politique du CACH », souligne le RDT.

Et d’ajouter, « au vu de ce bilan, le RDT et l’UNC restent les seuls alliés de l’UDPS ».
« Les autres qui se disent alliés, étaient sur la liste UDPS. En conséquence, le RDT réclame légitimement sa prise en compte dans la mise en place du gouvernement en gestation ; dans les entreprises publiques, la diplomatie et le reste des institutions républicaines », indique le RDT.

A cette même occasion, cette plateforme que dirige Sylvain Mutombo, a cependant noté avec satisfaction, les résiliations du programme de 100 jours de Félix Tshisekedi.

Jeff Kaleb Hobiang