État de siège

Nord-Kivu : des structures citoyennes annoncent des manifestations contre la persistance des massacres à Beni

Un collectif de mouvements citoyens et groupes de pression de la ville de Beni (Nord-Kivu) projette des manifestations contre la persistance de l'insécurité dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Dans une lettre adressée mercredi 19 janvier 2022 au maire de Beni, ces structures citoyennes se plaignent de faibles résultats de l'état de siège ainsi que des opérations militaires en cours dans la région.

Traque des ADF : “La situation est pire qu'avant l'état de siège et les opérations conjointes” (Société civile)

La société civile du territoire de Beni (Nord-Kivu) était, lundi, en réunion d’évaluation des opérations militaires FARDC – UPDF lancées contre les rebelles d’Allied democratic forces (ADF) dans l’Est de la République démocratique du Congo. 

Le vice-président de cette structure citoyenne, Richard Kirimba, fait remarquer que « la situation socio-sécuritaire est pire qu’avant l’état de siège (mis en place en mai dernier dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, Ndlr) et les opérations conjointes » entre les armées Congolaise et Ougandaise. 

Étiquettes

Beni : le procès d'une dizaine de militants de la LUCHA détenus pour "désobéissance des lois de la Nation" s'ouvre ce vendredi

Le Tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo, qui siège en matière répressive au premier degré, a fixé l’audience publique de 13 militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) pour ce vendredi 07 janvier 2022. 

L’annonce est contenue dans un document dénommé « Extrait de Rôle Pénal » signé à Beni par Paluku Mowavingi Kaleire Rodrigue, greffier du siège, et consulté par 7SUR7.CD ce jeudi. Ces militants sont notamment poursuivis pour « désobéissance des lois de la Nation ». 

Étiquettes

Ituri : Au moins 6 morts et des véhicules incendiés dans une nouvelle embuscade rebelle à Irumu 

Les rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF) sont accusés d'être auteurs de la mort de 6 personnes lors d'une nouvelle embuscade contre un convoi de véhicules à Mambelenge, en territoire d'Irumu (Ituri), la soirée du samedi 09 octobre 2021. D'autres dégâts tels que la prise en otage des civils et l'incendie des véhicules sont également décriés. 

Le porte-parole des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo indique que les assaillants qui sont en perte de vitesse, cherchent à se faire écouter à travers ces embuscades.

Ituri : 4 autres ADF se rendent à l'armée à Irumu

Au total, 4 terroristes ADF se sont rendus avec 4 armes du type AK-47 aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo "FARDC" le samedi 09 octobre 2021, à la localité Mala dans le groupement Buleyi en chefferie de Bahema-Boga, dans le territoire d'Irumu en province de l'Ituri.

Cette reddition est consécutive à la pression militaire exercée sur ces rebelles par les forces loyalistes, souligne le porte-parole de l'armée en Ituri qui nous a livré la nouvelle.