Kinshasa : Gentiny Ngobila dit également "Non" aux marches du PPRD prévues du 8 au 10 juillet pour soutenir les institutions

Publié mar 07/07/2020 - 19:58
Photo droit tiers

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, n'a pas pris acte de la série des marches que comptait organiser le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

En effet, le PPRD avait, dans une correspondance adressée au gouverneur de la ville ce mardi 7 juillet 2020, annoncé la tenue des marches "pacifiques" du 8 au 10 juillet pour soutenir les institutions du pays et les acquis de l'alternance.

En réaction, Gentiny Ngobila a signifié au parti de Joseph Kabila que ses manifestations vont à l'encontre des mesures prises par le chef de l'État dans le cadre de l'État d'urgence sanitaire décrété pour lutter contre la covid-19.

Pour rappel, le gouverneur de la ville de Kinshasa a, un peu plus tôt dans la journée, fait savoir à l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et à LAMUKA que leurs manifestations ne pouvaient pas se tenir en raison toujours de l'État d'urgence.

Cependant, l'UDPS et LAMUKA ont maintenu leurs marches de protestation contre l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI malgré l'interdiction du gouverneur de la ville.

Jephté Kitsita