Décès de Singa Udjuu : "Il n'avait aucun doute que Félix Tshisekedi nous conduirait sur la voie de l'État de droit", (Prof Mbata)

Photo droits tiers

Le constitutionaliste André Mbata a réagi au décès de l'ancien premier ministre congolais Joseph Nsinga udjuu. Au cours d'une interview accordée à 7SUR7.CD, ce professeur d'universités a salué la mémoire de celui qu'il considère comme l'un des premiers juristes  du Congo indépendant qui portaient à cœur la question de la promotion de l'État de droit, de la justice et des droits humains".

Pour ce professeur des universités, l'ancien premier ministre Joseph Nsinga udjuu n'avait aucun doute que le président Félix-Antoine Tshisekedi conduirait la RDC sur la voie de l'État de droit, de la justice pour tous et du respect des droits humains.

"Nous rendons un vibrant hommage au patriarche Joseph Nsinga udjuu, l'un des premiers juristes du Congo indépendant. Nous saluons l'entrée dans l'éternité de cet ancien premier ministre et plusieurs fois ministre de la Justice", a-t-il déclaré.

Parlant de son expérience directe avec cet ancien chef du gouvernement congolais décédé, le professeur André Mbata s'est souvenu des encouragements que sa personne et son Institut de recherche ont reçu de la part de ce dernier pour le combat contre la violation de la Constitution.

"Nous avons été honorés par l'ancien premier ministre Joseph Nsinga udjuu en 2020 lors qu'il nous a fait venir dans sa résidence de la Gombe pour nous féliciter pour l'engagement et le travail abattu par mon Institut IDGPA et moi-même en vue de la promotion de l'État de droit, de la justice et des droits humains qui leur tenaient à cœur, lui et son ami Étienne Tshisekedi", a-t-il déclaré.

Tout en se disant fier d'être l'un des héritiers du combat mené par Étienne Tshisekedi et Nsinga Udjuu, le professeur Mbata se rappelle avoir apporté à ce dernier, lors de ladite visite, quelques unes de ses publications scientifiques et un exemplaire de la Constitution congolaise.

Rappelons que Joseph Nsinga udjuu est décédé mercredi dernier à Kinshasa. Il a été premier ministre sous le régime de feu président Mobutu Sese Seko, et a tiré sa révérence de suites d'une longue maladie.

Orly-Darel Ngiambukulu