Nord-Kivu : Encore 8 civils tués par des ADF à Beni

Photo : Droit tiers

Au moins 8 personnes sont mortes dans plusieurs attaques rebelles ADF ce vendredi 24 juin 2022, dans deux groupements du territoire de Beni au Nord-Kivu.

La première attaque qui a fait 7 morts a été signalée dans le groupement Batangi-Mbau, en secteur Beni-Mbau dans la matinée de ce vendredi, révèle à 7SUR7.CD l'infirmier titulaire du centre de Santé de Samboko-Tsanitsani.

« L'ennemi a attaqué la région précitée ce vendredi. Pour le moment, le bilan provisoire est de 7 morts dont une femme et plus de 10 civils portés disparus. L'ennemi a incendié de nombreuses maisons dont des boutiques avant de se livrer au pillage des biens », a fait savoir Salomon Mupanda Mathe.

Loin de là dans le groupement Bambuba-kisiki, un autre civil a été tué à la suite de trois attaques enregistrées la journée de ce vendredi sur la Route Nationale numéro 4.

Le délégué du gouverneur affecté à Eringeti qui confirme la nouvelle, indique que les militaires FARDC ont riposté à ces attaques rebelles.

« Je confirme l'attaque rebelle ADF ce vendredi à Kokola, Linzo et Opira. Les éléments des FARDC étaient vigilants et ont repoussé les assaillants. Hélas, lors des échanges de tirs, une personne a été touchée par balle », a dit Sabiti Njiamoja.

La même source parle du relâchement d'un otage suite à la pression militaire exercée sur l'ennemi.

Le trafic qui venait d'être bloqué sur cet axe routier a été réouvert après le contrôle de la contrée par les éléments des FARDC. Toutefois, les activités ont tourné au ralenti notamment à Samboko-Tsanitsani et Kokola, Linzo et Opira, rapportent d'autres sources concordantes.

Bantou Kapanza Son, à Beni