Justice : François Beya refuse de comparaître en dehors de la prison de Makala, l'audience renvoyée à vendredi (Avocat)

Droits tiers

Prévue pour ce mardi 28 juin 2022, l'audience de l'ancien conseiller spécial en matière de sécurité du président de la République Félix Tshisekedi, poursuivi pour atteinte à la sûreté de l'Etat, a été renvoyée à vendredi prochain.

Contacté par 7SUR7.CD, Me Kabengela Ilunga, a fait savoir que son client a refusé de comparaître en dehors de la prison centrale de Makala où le procès avait débuté.

À l'en croire, c'est la mésentente autour de la délocalisation de cette audience qui a suscité le report.

« L'audience a été renvoyée à vendredi et elle va se poursuivre sans problème. Il (François Beya) a exigé que l'audience puisse continuer là où elle s'est tenue parce que l'audience a commencé au CPRK et nous souhaitons que ça continue toujours à Makala », a déclaré Me Kabengela.

La haute Cour militaire avait décidé de délocaliser l'audience foraine dans le cadre de cette affaire, de la prison centrale de Makala vers le palais de justice. Une décision rejetée par le prévenu François Beya qui évoque les raisons liées à sa sécurité personnelle.

Il sied de rappeler que l'ex-conseiller spécial de Félix Tshisekedi en matière de sécurité a été mis en détention pour atteinte  à la sûreté publique.

Au cours d'une sortie médiatique, le porte-parole du président de la République avait affirmé que les enquêteurs disposent d'indices sérieux attestant d'agissements contre la sécurité nationale.

Roberto Tshahe