RDC : « Le M23 se comporte de plus en plus comme une armée conventionnelle que comme un groupe armé, avec des équipements de plus en plus sophistiqués », (Bintou Keita)

Droits tiers

Bintou Keita, cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) a affirmé que la puissance de feu des rebelles du M23 lors des récents affrontements ressemblait plus à une armée conventionnelle qu'à celle d'un groupe rebelle.

La représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies en RDC l'a dit dans sa déclaration au Conseil de sécurité des Nations-Unies qui s'est tenu ce mercredi 29 juin 2022.

« Au cours des affrontements les plus récents, le M23 s’est comporté de plus en plus comme une armée conventionnelle que comme un groupe armé. Le M23 dispose d’une puissance de feu et d’équipements de plus en plus sophistiqués, notamment en termes de capacités de tir à longue portée de mortier et mitrailleuse, ainsi que de tir de précision sur des aéronefs", s'est-elle étonnée.

Bintou Keita fait remarquer que la force de ce mouvement rebelle constitue une menace évidente pour la population et les casques bleus qui ont le mandat de la protéger.

Dans sa déclaration, Bintou Keita a affirmé que la réaction robuste de la MONUSCO a empêché les rebelles du M23 de menacer la ville de Goma située dans la province du Nord-Kivu.

Moïse Dianyishayi