Beni : Une dizaine de morts dans une nouvelle attaque rebelle

Photo 7SUR7.CD

Au moins 13 personnes ont été tuées à la suite de l'incursion des rebelles ADF dans le secteur Beni-Mbau en territoire de Beni au Nord-Kivu, dans la nuit du dimanche au lundi 03 septembre dernier.

La nouvelle a été rapportée à 7SUR7.CD par le chef de la localité Babila-Bakaiku, dans un entretien téléphonique.

« L'ennemi a attaqué le village Kota-okola situé non loin de Beu-Manyama. Il y a 13 morts pour le moment, c'est un bilan provisoire car plusieurs personnes sont portées disparues. Les victimes ont été abattues alors qu'elles étaient en pleines activités champêtres », a fait savoir Charles Kisubi Endukadi, responsable local.

D'autres sources locales révèlent que des corps gisaient encore au sol sur le lieu de drame jusqu'à ce mardi matin.

La société civile locale pour sa part, s'inquiète du mouvement des rebelles qui s'observe actuellement dans la zone et appelle les éléments des forces armées à attaquer.

« Pour le moment l'ennemi fait le tour dans plusieurs entités se trouvant à la limite entre le territoire de Beni et celui d'Irumu (Ituri). Voilà il vient de tuer des personnes à Kota-Okola et environs. Il est temps que l'armée loyaliste traque ces rebelles afin de permettre à la population de vaquer à ses activités », exhorte Kinos Katuo président de la société civile de Mamove joint par 7SUR7.CD.

Dans une dépêche relayée à la presse dans la région de Beni, l'armée via le capitaine Antony Mualushayi porte-parole du secteur opérationnel Sokola, a indiqué avoir tué 3 rebelles dans la région précitée. Deux armes de type AK-47 ont également été récupérées.

Bantou Kapanza Son, à Beni