Santé - 1,3 million de morts en 2019 à cause de la résistance aux antibiotiques : l'ONU appelle à l'utilisation prudente des antimicrobiens et au renforcement des mesures préventives de lutte contre la résistance à ces médicaments

Droits tiers

Parce que la résistance aux anti-microbiens (RAM) a fait 5 millions de mort en 2019, et la résistance aux antibiotiques a causé près de 1,3 millions de morts, l'Organisation des Nations-Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), le Programme des Nations-Unies pour l'Environnement(PNUE), l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et l'Organisation Mondiale pour la Santé Animale(OMSA) appellent ce vendredi 18 novembre à l'utilisation prudente de ces médicaments contre les infections et aux renforcement des mesures préventives de lutte contre la résistance à leurs effets.

L’appel a été lancé à l’occasion de "La Semaine Mondiale Pour un Bon Usage des a
Antimicrobiens 2022", célébrée du 18 au 24 novembre en cours sous le thème "Ensemble prévenons la résistance aux antimicrobiens".

Pour soutenir cette campagne, la communauté internationale a élaboré un guide qui répand les informations sur la résistance aux anti-microbiens.
   
A en croire ces organisations onusiennes,  la Résistance aux Antimicrobiens (RAM) survient lorsque les bactéries, les virus, les champignons et les parasites évoluent au cours du temps et ne répondent plus aux médicaments, rendant plus complexe le traitement des infections et augmentant le risque de propagation, de forme grave de la maladie et de décès. C’est souvent à cause de la mauvaise utilisation ou de la surutilisation des antimicrobiens qu’ils perdent leur efficacité sur des hommes, des animaux et même des plantes.

Du fait de la résistance aux antimicrobiens, les antibiotiques et autres médicaments  perdent leur efficacité et les infections deviennent de plus en plus difficiles voire impossibles à traiter. Les chercheurs ont estimé que la résistance aux antimicrobiens  a causé près de 5 millions de mort et les antibiotiques a entraîné environ 1 270 000 décès en 2019.

Un plan d’action mondial visant à s’attaquer au problème croissant de la résistance aux antibiotiques et aux autres médicaments antimicrobiens a été approuvé lors de la 68è Assemblée mondiale de la Santé en mai 2015. L’un des principaux objectifs du plan est de susciter une plus grande prise de conscience et de mieux faire comprendre la résistance aux antimicrobiens grâce à des moyens de communication, d’éducation et de formation efficaces.

La Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens (WAAW) est une campagne mondiale qui est célébrée chaque année pour mieux faire connaître et comprendre la RAM et encourager les meilleures pratiques dans le grand public, parmi les parties prenantes de l'approche « Une seule santé » et les décideurs, qui jouent tous un rôle essentiel pour en limiter l’émergence et la propagation.

Christel Insiwe