Butembo : Le maire annonce des audiences publiques pour juger les présumés assassins du docteur Richard Mouzoko

Publié jeu 25/04/2019 - 13:39
Après l'arrestation d'un nombre suffisant des présumés auteurs et co-auteurs dans le dossier du meurtre du docteur Richard Mouzoko aux cliniques universitaires de l'UCG, et d'autres actes de vandalisme contre d'autres agents de santé et les structures sanitaires impliqués dans la riposte contre Ebola, les autorités militaires et administratives promettent que la justice sera rendue. Le maire de Butembo annonce ainsi que des audiences publiques seront organisées sous peu afin que le mobile de tous ces acteurs de l'insécurité soit découvert au grand jour. Pour lui, il s'agit du seul moyen auquel on peut faire recours pour consoler les familles des victimes. "Nous vous rassurons que tous les suspects qui sont déjà capturés dans le cas d'assassinat du docteur Richard seront traduits en justice. Nous en avons déjà un certain nombre et d'ici-là, on va vous communiquer la date des audiences publiques qu'on va organiser à un endroit public où tout le monde sera témoin. La cour opérationnelle militaire va se déplacer de Goma-Beni jusqu'ici, parce que c'est notre seul moyen d'essuyer les larmes de ceux qui nous ont précédés", a promis Sylvain Kanyamanda. Lors de cette audition projetée par les autorités, au moins 11 présumés meurtriers pourront se retrouver devant la barre si l'on considère jusque-là le chiffre donné par l'armée congolaise. Mercredi 24 avril dernier, Mike Azukay, porte-parole des FARDC dans la zone a informé à la presse qu'au moins 8 comploteurs ainsi que 3 exécutants étaient déjà entre les mains des services habilités. "Nous annonçons à l'opinion que l'auditorat militaire près la cour opérationnelle du Nord-Kivu a mis la main sur 11 suspects dont 4 auteurs moraux, 3 auteurs matériels et 4 autres Maï-Maï qui ont participé au complot. Les enquêtes se poursuivent et dans les heures qui suivent, on pourra vous donner plus de détail", a-t-il précisé. L'armée appelle par ailleurs la population à aider l'auditorat militaire et tous les services connexes pour mettre hors d'état de nuire tous ceux qui participent à tous ces crimes contre l'humanité. Isaac Kisatiro/Correspondant 7SUR7.CD à Butembo