Politique

Conseil supérieur de la défense : texte intégral sur la crise de Beni

Après sa visite dans la Province Orientale et à Beni au Nord-Kivu, le président de la République, chef de l’Etat, commandant suprême des forces armées de la République Démocratique du Congo Joseph Kabila a convoqué ce lundi 03 novembre 2014 à 10 heures une réunion extraordinaire du conseil supérieur de la défense, regroupant autour de lui :

Enjeux hydrauliques dans le bassin du Congo : La guerre des eaux, l’ICREDES semble en être certain

Institut congolais de recherche en développement et étude scientifique –ICREDES- a organisé une conférence-débat sur les enjeux de l’eau dans le bassin du Congo, samedi 8 novembre 2014, à l’église Notre dame de Fatima, dans la commune de la Gombe. Plusieurs intervenants se sont succédés, à savoir : les professeurs Théophile Obenga et Kasongo Numbi et Achille Bondo. Selon le professeur Kasongo Numbi, il y aura guerre des eaux si la RD-Congo ne présente pas des arguments scientifiques pour appuyer son refus de transférer les eaux du Bassin du Congo vers le Bassin du Tchad.

La touche d’Evariste Mabi et Denis Kalume au Jubilé d’or du PALU

« Plus le peuple sera éclairé, plus il sera libre », dit Voltaire. Et le Parti lumumbiste unifié –PALU- a voulu faire la lumière sur la gestion de la RD-Congo. Pour y parvenir, le patriarche de Gungu a profité de la célébration du 50ème anniversaire du PALU pour impliquer tous les RD-congolais dans l’histoire politique de leur pays. D’où le recours aux professeurs d’universités, aux leaders politiques nationaux et internationaux toutes tendances confondues pour animer les étaliers sans oublier la crème militaire. Question de réunir tous les RD-congolais.

Le colonel Biricho Nzanzu écope d’une condamnation à perpétuité

Présumé acteur principal dans l’assassinat du colonel Mamadou Ndala.

Le ministère public a requis une peine à perpétuité contre le colonel des Fardc Biricho Nzanzu dans l’affaire qui l’oppose à 23 prévenus au sujet de l’assassinat du colonel Mamadou Ndala le 2 Janvier 2014 à Beni, au Nord-Kivu.

La même peine a été prononcée également contre Djamil Mukulu, Chef rebelle de l’Adf, par contumace. Au lendemain du crime, l’intéressé a disparu dans la nature, signale-t-on.

Après deux mois passés à l’étranger : Jacques Mbadu regagne sa province du Bas-Congo

Parti de la province du Bas-Congo en début du mois de septembre dernier en mission à l’étranger, pour un séjour de près d’un mois, le gouverneur Jacques Mbadu Nsitu-di-Mavungu , qui en fait a effectué un plus long séjour que prévu, soit deux mois pleins, a regagné sa province le mercredi 5 Novembre dernier par route.

Au delà de folles rumeurs délibérément propagées par ses nombreux détracteurs autour de sa santé, le chef de l’Exécutif provincial les a tout simplement défiés, dans la mesure où il est rentré pétillant de santé et de vitalité.

Un bain de foule

Scandale à la prison centrale de Makala

(KINSHASA)- Le directeur de la prison centrale de Makala nouvellement nommé a crée le premier scandale en prenant une décision qui suscite la colère des avocats. Il a instruit qu’aucun avocat n’entre avec le téléphone dans les salles d’audience à la prison centrale de Makala. L’affaire a crée un grand tollé dans les milieux des avocats qui demandent déjà la levée de cette mesure impopulaire. Les prisonniers le soupçonnent de prendre d’autres mesures drastiques.

51 millions d’euros de la Belgique à la RD Congo en faveur de la coopération au développement

Le Royaume de Belgique et la République Démocratique du Congo (RDC) ont tenu le jeudi 06 novembre 2014 la réunion spéciale du Comité des Partenaires relative au suivi de la coopération bilatérale entre les deux pays.

Kinshasa, le 08 novembre 2014 (COM)- A l’issue de cette réunion, la Belgique et la RDC ont procédé à la signature des conventions spécifiques pour la mise en place de quatre nouveaux programmes de développement dont le budget total s’élève à 51 millions d’euros. Il s’agit des programmes ci- près:

Le processus électoral en RD Congo en proie aux impasses budgétaires et temporelles

A l’issue d’une rencontre avec le ministre des affaires étrangères, Raymond Tshibanda, l’abbé Apollinaire Malu, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a rappelé que la réussite des élections prévue pour l’année 2015 demande l’implication de tous les acteurs congolais, à commencer par le peuple, avec le soutien de la communauté internationale. De toute évidence, d’aucuns n’ignorent que le processus électoral en République Démocratique du Congo risque d’être hypothéqué à cause des impasses budgétaires et temporelles.