RDC : "Congo Espoir" salue le retour au calme entre militants FCC-CACH et propose la création d'un cadre de concertation  

Publié mar 23/07/2019 - 11:55
7sur7

Le parti politique Congo Espoir membre du regroupement politique Alliance des Démocrates pour le Renouveau et le Progrès, "ADRP", a salué le retour au calme entre les militants de la coalition au pouvoir. 

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce mardi 23 juillet, le secrétaire général adjoint de cette formation politique membre du FCC, Glodi Bokole, remercie les cadres et militants du FCC et de CACH d'avoir "privilégié l'intérêt de la Nation en choisissant le chemin de la réconciliation et de la paix" le lundi 22 juillet dernier, en lieu et place des affrontements dans la rue qui "ne profitent pas à l'harmonie de la coalition".

"Nous invitons les deux parties de la coalition à un respect mutuel afin d'eviter que les malentendus et les  incompréhensions prennent place avec risque d'une forte tension qui peut troubler l'unité et la coalition dans le futur", a dit Glodi Bokole.

Pour conserver l'harmonie au sein de la coalition, le parti politique "Congo Espoir" propose ce qui suit : 

- La création d'un cadre de concertation et d'échange entre les jeunes du FCC et de CACH ainsi que pour les femmes afin d'aplanir les divergences par la voie du dialogue ;

cnd

- Un gouvernement intergénérationnel qui tiendra compte de l'équilibre géopolitique ainsi que de la représentativité de la femme pour éviter que la jeunesse se sente utilisée comme des marchepieds pour des intérêts politiciens ;

- La création d'une structure de communication de la coalition FCC-CACH pour la vulgarisation des informations car "souvent la cause principale des disputes entre militants au sein de la coalition est dûe à un manque sérieux de l'information". 

En outre, Glodi Bokole invite la classe politique ainsi que tout le peuple Congolais à mettre de côté les intérêts partisans et guerres tribales ou ethniques afin de porter la couleur de la nation, "symbole d'unité pour le développement de la République Démocratique du Congo".

Pour rappel, après être reçu par le président du Conseil National de Suivi de l'Accord et du Processus Électoral, Joseph Olenghankoy, le combattant de l'UDPS Fils Mukoko a lancé un appel au calme et à la paix à l'endroit des jeunes du PPRD.

Jephté Kitsita