Rutshuru : Deux éléments FARDC blessés par balles à Rugari, l'armée suspecte quelques habitants

Publié dim 11/08/2019 - 13:55
7SUR7.CD

Deux soldats FARDC ont été blessés par balles vers 19h du samedi 10 août dernier à Rugari dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Selon le secteur opérationnel Sokola 2 Nord-Kivu, ces tirs qui ont visé ces militaires du 3416ème régiment opérant à Rugari, sont venus des habitations de la population civile.

Major Ndjike Kaiko, porte-parole militaire de ce secteur, regrette que les forces loyalistes soient ciblées alors qu'elles sont sur terrain pour ramener la paix dans la zone.

Celui-ci pointe d'un doigt-accusateur quelques citoyens de Rugari qui travaillent de connivence avec le groupe armé Nyatura actif à Rutshuru et déplore que certains élus de ces milieux appuient la présence de certaines milices dans différentes agglomérations dudit territoire.

Le secteur opérationnel demande ainsi aux autorités du pays, aux leaders communautaires, aux organisations de la société civile ainsi qu'aux élus de la région de s'impliquer dans ce dossier par la sensibilisation tous-azimuts de ces concitoyens afin d'éviter ces genres de scénarios "aux conséquences incalculables".

"Ils ont été blessés par balles en provenance de maisons d'habitations de la population. Nous voulons répondre aux députés élus de Rugari qui sont passés sur certains médias  pour déclarer les opérations que mènent les FARDC de farce. Nous leur disons, devant un tel cas de collaboration de la population de Rugari et les Nyatura- FDLR, que nous voulons les mettre devant un fait accompli. Qu'ils sensibilisent cette population à cesser cette collaboration. Tout le monde sait qu'il y a une frange importante de la population qui continue de croire à ces inciviques. Malheureusement, certains élus du peuple aussi", regrette Major Ndjike Kaiko, joint au téléphone par 7SUR7.CD.

Toutefois, ce dernier informe que les deux militaires blessés sont déjà pris en charge pour des soins appropriés.

Isaac Kisatiro depuis Butembo