Ituri : Le groupe armé FRPI demande pardon à la population et au gouvernement central pour les préjudices causés pendant 20 ans

Publié mar 13/08/2019 - 09:15
7SUR7.CD

La Force de Résistance Patriotique de l'Ituri, "FRPI", a officiellement demandé pardon au gouvernement congolais et au peuple iturien pour tous les préjudices causés pendant environ 20 ans.

Ce groupe armé a fait cette confession le lundi 12 août 2019 dans un discours prononcé à l'occasion de l'entrée solennelle de certains de ses éléments au site de pre-cantonnement de Azita, une colline située à plus ou moins 65 kms au sud de Bunia dans la chefferie de Walendu-Bindi en territoire d'Irumu.

"Nous demandons pardon au gouvernement congolais, au peuple iturien en général et à la population du sud d'Irumu en particulier, pour toutes les exactions, tous les maux que nous lui avons causés à travers des hostilités pendant environ 20 ans et désormais nous déclarons ces événements malheureux à une page tournée", a lu le colonel auto-proclamé Munobi Albert, chargé de l'administration de cette milice.

Il sied de noter que le groupe armé FRPI dirigé par le général auto-proclamé Adirodu Mbadu,  était auteur de plusieurs exactions commises sur la population civile parmi lesquelles, des tueries, pillages, viols, vols de bétails et incendies de maisons au sud du territoire d'Irumu.

Séraphin Banangana depuis Bunia