Maniema : Des maisons emportées par les eaux de pluies à Kindu

Photo : Droit tiers

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Kindu, chef-lieu du Maniema dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 novembre 2020 ont occasionné d’importants dégâts matériels, d'après les autorités locales.

Plusieurs maisons ont été emportées par les eaux, notamment celles se trouvant au bord de la rivière Mikelenge, dans la commune portant le même nom et d’autres situées dans la commune d’Alunguli, d'après le le vice-gouverneur Jean-Pierre Lubenga.

Sans livrer un quelconque bilan de ces pluies diluviennes, le vice-gouverneur a adressé un message de compassion de victimes de ces eaux.
   
« Je voudrais juste ici adresser un message de compassion à l’égard de toutes les victimes dont les maisons ont été touchées par les eaux avec évidemment comme conséquence plusieurs dégâts notamment la perte de certains biens », a dit Jean-Pierre Amadi Lubenga.

L’inondation de cette rivière remet sur table l'épineuse question de la localisation de toute la population riveraine qui construit anarchiquement au bord de Mikelenge et du fleuve Congo et pourtant les services d’urbanisation et de cadastre étaient instruits de leur trouver un nouveau lotissement lors de l’inondation du fleuve Congo au début de l’année en cours.

« Nous avions demandé à ce que les gens ne reviennent plus sur ces habitations. Quelque part nous devons être conscients. Nous allons jouer le rôle qui est le nôtre, mais aussi la population doit être vraiment attentive dès lors que nous disponibiliserons ce lotissement, parce que le service est déjà instruit pour localiser des espaces qui vont servir à la délocalisation de ces populations », a-t-il indiqué.

Morisho Tambwe, à Kindu