Beni : Une nouvelle opération dite "Ruwenzori 2" lancée par l’armée pour mettre fin aux attaques ADF

Photo : Glody Murhabazi

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé ce mardi 23 février 2021, le lancement d’une opération dénommée « Ruwenzori 2 », qui a comme objectif de mettre fin aux attaques répétitives des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) dans cette partie du territoire de Beni (Nord-Kivu).

Il s’agit d’une deuxième opération militaire après celle dite de « grande envergure » lancée en fin octobre 2019 pour notamment pacifier l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Il y a deux jours, les FARDC ont amorcé une opération dénommée Ruwenzori 2 avec comme objectif d’arrêter les attaques récurrentes sur la population civile dans le Ruwenzori. Mais aussi, neutraliser les ADF et leurs béquilles qui écument ce secteur », a déclaré devant la presse locale, Anthony Mualushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 au Grand Nord-Kivu.

Lundi dernier, les rebelles ADF ont tendu une embuscade à un convoi sur le tronçon routier Beni-Kasindi, tuant deux personnes. Une énième violence meurtrière dénoncée par les forces loyalistes.

Pour rappel, l’armée congolaise a lancé, le mercredi 30 octobre 2019, les opérations de « grande envergure » avec comme priorité d’anéantir la capacité de nuisance de nombreux groupes armés encore actifs dans l’Est de la RDC et y restaurer l’autorité de l’État. Mais jusque maintenant, des scènes de meurtres sont perceptibles dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Ce qui a déjà entrainé des déplacements massifs des habitants et causé la morts des milliers des civils depuis 2014.

Joël Kaseso, à Butembo