RDC : Pour le nouveau vice-ministre de l'Intérieur, la lutte contre l'insécurité et la pauvreté sont parmi les priorités du gouvernement Sama

Photo 7SUR7.CD

Dans une interview accordée à la presse de Gemena, chef-lieu du Sud-Ubangi le mercredi 14 avril 2021, avant de s'envoler pour Kinshasa, le nouveau vice-ministre de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Jean-Claude Molipe, a fait savoir que la lutte contre la pauvreté, l'insécurité, les fraudes et les corruptions font partie des priorités du gouvernement de l'Union sacrée dirigé par Sama Lukonde.

« Quand on est nommé c'est d'abord pour servir le pays. C'est d'apporter une nouvelle pierre à la construction de l'édifice qui est ce grand et beau pays la République Démocratique du Congo. Comme vous le savez le chef de l'État a décidé à l'heure qu'il est d'avoir un gouvernement des guerriers. Ça veut dire qu'il y a une bataille à livrer contre la pauvreté, l'insécurité, les clivages, le tribalisme, les fraudes, les concussions ou les corruptions », a-t-il déclaré.

Et de renchérir : « En fait, c'est une bataille que nous sommes tous engagés à livrer. Donc chacun dans son coin fera un effort pour aboutir à ce que l'autorité voudrait avoir de nous et ce que la population attend surtout de ce gouvernement ».

Par ailleurs, Jean-Claude Molipe, nouveau vice-ministre de l'Intérieur du premier gouvernement de l'Union Sacrée, a d'abord remercié Dieu pour son élévation ensuite le président du Mouvement de Libération du Congo, Jean-Pierre Bemba pour le choix porté sur lui sans oublier le chef de l'État pour sa nomination. 

Originaire du Nord-Ubangi, le nouveau vice-ministre de l'Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières de la RDC, Jean-Claude Molipe, fut un ancien ministre du budget dans le gouvernement de transition de 1+4.

César Augustin Mokano Zawa