RDC : le mouvement citoyen COMPTE À REBOURS, témoigne sa solidarité à la population de Goma et déplore le manque de coordination de l’action gouvernementale dans la prise en charge des déplacés.

7SUR7

Dans son communiqué du 10 juin 2021, le coordonnateur du mouvement Comptes à rebours Samuel Bosasele s’associe à l’émotion suscitée par l’éruption volcanique survenue dans la ville de Goma le samedi 22 mai et appelle les autorités tant nationales que locales à plus de responsabilités.

“ Tout en saluant l’élan de solidarité qui s’observe localement et sur le plan international, le manque de coordination de l’action gouvernementale dans la prise en charge adéquate des personnes déplacées inquiète. “ Peut-on lire dans le communiqué.
 
Il invite le gouvernement a “ privilégier des actions concertées et coordonnées pour venir à bout de ce drame et de relancer par la suite la vie économique et sociale de la ville de Goma. La communauté internationale est également appelée à s’impliquer davantage au nom de la solidarité humaine pour soulager les déplacés qui vivent dans des conditions infra-humaines inacceptables. ”
 

Tout en exprimant leur désir d’accompagner les efforts qui seront consentis pour venir en aide aux populations sinistrées de la ville de Goma.
 
Rappelons que le mouvement citoyen compte à rebours est une structure militant pour la résolution de l’équation « démocratie-développement »