Ituri : Au moins 25 ADF et leurs alliés tués par l'armée en une semaine à Irumu

7SUR7

Les forces Armées de la République Démocratique du Congo "FARDC" ont tué 25 terroristes ADF et leurs supplétifs du Front Patriotique et Intégrationniste du Congo "FPIC" en territoire d'Irumu dans la province de l'Ituri, au Nord-est de la RDC.

Cette perte a été infligée à l'ennemi au cours des offensives menées contre ces hors la loi pendant une semaine (du 07 au 12 janvier 2022) dans plusieurs localités de la chefferie de Walese-vonkutu, Bahema d'Irumu et Baboa-Bokoe, indique le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des opérations militaires en Ituri.

"Les forces armées sont résolument décidées avec l'appui de la population et sa collaboration à restaurer l'autorité de l'État en province de l'Ituri. Les actions que nous menons sur le théâtre des opérations sont des actions salvatrices au profit de nos populations. En l'espace d'une semaine sur le théâtre des opérations contre les ADF et leurs supplétifs, les forces armées ont neutralisé plus de 25 terroristes et récupéré 10 armes de marque AK-47. Nous avons détruit également des bombes artisanales", a-t-il dit dans une communication à la presse.

Ainsi, au nom du commandant des opérations militaires en Ituri et gouverneur de province, le lieutenant Jules Ngongo sollicite l'accompagnement indéfectible de la population en dénonçant tous les "ennemis de la paix".

Les forces armées de la RDC ont multiplié les offensives contre les groupes armés auteurs des exactions sur les populations civiles, au front Nord en territoire de Djugu et au front Sud en territoire d'Irumu.

Séraphin Banangana depuis Bunia