Haut-Katanga : Les députés provinciaux de l'UDPS désavouent Kabund pour "haute trahison"

Photo : Droit tiers

Les députés provinciaux du parti présidentiel, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) du Haut-Katanga désavouent Kabund-a-Kabund, président intérimaire de leur parti qui a récemment démissionné de son poste de premier vice-président de l'assemblée nationale.

Dans une déclaration faite à la presse le samedi 22 janvier 2022 et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD ce dimanche, ces élus indiquent que l'annonce de Jean-Marc Kabund de quitter le poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale est un acte "de haute trahison" à l'endroit de l'UDPS mais aussi au chef de l'État, Félix Tshisekedi Tshilombo.

"À la lumière de l'actualité politique de l'heure et considérant qu'en démissionnant au poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale tout en faisant fi de l'existence du président de la République et de hauts cadres de notre cher Parti, honorable Jean-Marc Kabund-a-Kabund pose un acte qualifié de haute trahison vis-à-vis non seulement de l'UDPS qui lui a donné mandat mais aussi du chef de l'État qui par sa signature, l'avait élevé au rang du président ai de notre cher parti", lit-on dans cette correspondance.

En outre, ces députés provinciaux dénoncent l'attitude de Jean-Marc Kabund visant à "liquider l'UDPS en mettant sur pied des structures parallèles.

"Désavouons l'honorable Jean-Marc Kabund comme président ai de l'UDPS et prenons acte de sa démission au poste de premier vice-président de l'Assemblée ; demandons aux députés nationaux de l'UDPS de déclancher le mécanisme de son remplacement car dit-on (il n'y a jamais un homme providentiel) ; demandons à toutes les structures du parti intra et extra statutaire de tout mettre en œuvre pour la convocation du congrès en vue d'une nouvelle donne et aussi pour des orientations rationnelles", conclut cette note.

À Lubumbashi dans le Haut-Katanga, les membres de l'UDPS sont divisés depuis l'annonce de la démission de Jean-Marc Kabund sur son compte twitter. Les jeunes de l'UDPS dirigés par Danny Kabongo ont accordé le mercredi 19 janvier dernier, un ultimatum à Jean-Marc Kabund de concrétiser sa décision et à la chambre basse et au parti d'Étienne Tshisekedi.

Par contre, le président fédéral, Bruno Tshibangu a apporté son soutien au chef de l'État et à Jean-Marc Kabund tout en demandant à Félix Tshisekedi de faire attention aux conseillers qui l'entourent dans son cabinet à Kinshasa.

Patient Lukusa, à Lubumbashi