ebola

RDC-Ebola : L'épidémie pourrait être déclarée "urgence de santé publique de portée internationale" ce mercredi (OMS)

Après l’apparition du tout premier cas confirmé de la maladie à virus Ebola à Goma, une ville de plus d’un millions d’habitants, le comité d’urgence de l’organisation mondiale de la santé (OMS) se réunit à Genève (Suisse) ce mercredi 17 juillet, afin de déclarer si cette dixième épidémie présente en provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis 11 mois, est maintenant une urgence sanitaire de portée internationale ou non.

En séjour à Goma, le directeur général adjoint de l’OMS a confirmé la tenue de cette réunion lors d’une communication avec la presse ce mardi 16 juillet 2019.

RDC-EBOLA : Le cas confirmé de Goma est mort pendant son transfert à Butembo

Le malade d’Ebola testé positif à Goma dimanche 14 juillet dernier est décédé ce lundi 15 juillet pendant son évacuation au centre de traitement Ebola de Butembo.

L’information vient d’être confirmée ce mardi 16 juillet 2019 par le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita à l’issue d’une réunion tenue avec les membres du bureau de l’assemblée provinciale.

C’est suite au manque d’équipement spécialisé à Goma que la décision de transférer le patient à Butembo (actuel épicentre de la maladie) a été prise.

RDC : L'utilisation de tout autre vaccin contre Ebola est interdite dans les provinces du Nord Kivu et de l'lturi. Il n'y a pas de crise d'approvisionnement du vaccin rVSV-ZEBOV (Oly Ilunga)

Dans une note circulaire datée du 10 juillet dernier et parvenue ce vendredi à 7SUR7.CD, le ministère de la Santé signale qu'il s'est tenu du 28 au 29 juin 2019 à Kinshasa, une consultation internationale sur la vaccination contre la maladie à virus Ebola.

A l'issu de ces deux jours des discussions et après consultation, le ministère de la Santé est arrivé aux principales conclusions suivantes :

- L'introduction d'un deuxième vaccin ne fait pas partie du 4e plan stratégique pour la riposte ;

Nord-Kivu : "Aujourd'hui, Butembo et Katwa ne sont plus de points chauds, il est important de penser à l'après Ebola", (Oly Ilunga)

La République démocratique du Congo s'achemine peu à peu vers la maîtrise définitive de la maladie à virus Ebola au Nord-Kivu [et en Ituri] après près d'une année depuis son apparition dans cette zone.

C'est le moins qu'on puisse dire après l'assurance du ministre national de la santé devant la presse ce samedi 6 juillet en ville de Goma.

A l'issue d'un tête-à-tête avec le gouverneur du Nord-Kivu, docteur Oly Ilunga a indiqué que  des efforts considérables ont été engagés par les équipes de la riposte sur le terrain afin de contenir l'épidémie.

RDC : Une nouvelle zone de santé touchée par le virus Ebola en Ituri

Une nouvelle zone de Santé a été touchée par le virus Ebola. Il s'agit de la zone de santé d'Ariwara dans la province de l'Ituri.

Selon le ministère de la santé, c'est une mère des 5 enfants qui, après la mort de 2 de ses enfants à Beni les 18 et 22 juin 2019, avait quitté clandestinement Beni le 26 juin pour éviter les équipes de riposte. 

La situation épidémiologique de la maladie en date du 30 juin 2019 se présente comme suit :

- Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.338, dont 2.244 confirmés et 94 probables ;

RDC-EBOLA : 13 nouveaux cas confirmés et 4 personnes décédées (Rapport)

Dans son rapport du dimanche 30 juin dernier sur la situation épidémiologique du virus Ebola qui sévit en République Démocratique du Congo, le ministère de la santé indique que 13 nouveaux cas de la maladie ont été détectés.  

Outre ces cas confirmés, la même source souligne dans son rapport que 4 nouvelles personnes ont perdu la vie de suite de l'épidémie.

La situation épidémiologique en date du 29 juin 2019 se présente de la manière suivante :

- Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.325, dont 2.231 confirmés et 94 probables ;

RDC-EBOLA : Le renforcement des mesures traditionnelles de santé publique permettra de stopper l'épidémie (Min. Santé)

Faisant suite à l'engagement pris par Oly Ilunga lors de la 72ème Assemblée Mondiale de la Santé, le ministère de la Santé a organisé une réunion internationale sur la vaccination dans le cadre de la 10ème épidémie de la maladie à Virus Ebola qui sévit en République Démocratique du Congo.

RDC-EBOLA : 2 agents blessés dans des attaques contre 2 équipes de riposte par des motards à Beni

Dans son rapport du 24 juin 2019 sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola qui sévit en République Démocratique du Congo, le ministère de la santé indique que deux équipes de la riposte ont été attaquées lundi dernier à Beni. 

Il s’agit d’une équipe de vaccination qui a été attaquée dans l’aire de santé de Tamende et d’une équipe d’assistance psychosociale attaquée dans l’aire de santé de Madrandelle, alors qu’elles étaient toutes les deux en pleine activité. 

RDC-EBOLA : Un garçon de 6 mois a contracté le virus au Nord-Kivu

Dans son rapport du 20 juin 2019 sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola qui sévit en République Démocratique du Congo, le ministère de la santé indique qu'un garçon de 6 mois a contracté le virus à Alimbongo dans la province du Nord-Kivu.

Selon la même source, ce garçon est listé comme contact d’un cas probable en cours de validation à Musienene.

La situation épidémiologique en date du 19 juin 2019 se présente globalement de la manière suivante :

Ebola en Ouganda : Yoweri Museveni évoque l'urgence pour la RDC de se préoccuper de l'aspect sécuritaire pour stopper la propagation du virus  

Le président ougandais Yoweri Museveni a échangé lundi 17 juin dernier avec le directeur général de l'Organisation Mondiale de la Santé, "OMS", Tedros Adhanom au State House, à Entebbe.

Les échanges entre les deux personnalités ont essentiellement tourné autour de l'évolution de la maladie à virus Ebola.

Selon la presse ougandaise, Yoweri Museveni a déclaré que le gouvernement de son pays endigeait le virus Ebola tout comme il était capable de contrôler le terrorisme au fil des ans.