Une

Les hommages de F. Ambongo à L. Mosengwo : "Je vous dis un sincère, profond et vibrant merci. Prophète de la vérité et de la justice"

Dans sa prise de parole ce dimanche 25 novembre 2018 à l'occasion de la messe d'inauguration de son ministère pastoral, le nouvel archevêque métropolitain de Kinshasa, a rendu un vibrant hommage au Cardinal Laurent Mosengwo.

Pour Fridolin Ambongo, le cardinal Mosengwo est un prophète de vérité et de la justice.

Présidentielle : L'UDPS et l'UNC saluent l'accord de Nairobi et mobilisent pour le retour de F. Tshisekedi et V. Kamerhe mardi à Kinshasa

Dans une déclaration commune samedi 24 novembre au siège de l'UDPS à Limete, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social et l'Union pour la Nation Congolaise, ont salué l'accord politique signé vendredi 23 novembre à Nairobi désignant Félix Tshisekedi candidat commun de l'opposition à la présidentielle de décembre 2018.

A en croire le secrétaire général de l'UNC qui a lu la déclaration, cet accord constitue un pas décisif vers la concrétisation de l'alternance tant attendue par la population congolaise.

Présidentielle, désistement de Kamerhe en faveur de Tshisekedi : UDPS et UNC lui rendent "un hommage appuyé pour son humilité'' (communiqué)

L'humilité précède la gloire, dit la bible.

L'ex président de l'assemblée nationale Vital Kamerhe reçoit les éloges de son parti l'UNC et de celui de l'UDPS.

Pour s'être désisté en faveur de Félix Tshisekedi dans la perspective de la présidentielle de décembre prochain, l'UNC et l'UDPS ont, samedi 24 novembre, rendu un hommage appuyé à Vital Kamerhe pour son humilité.

F. Tshisekedi : "Il y a LAMUKA conduite par Fayulu mais la victoire nous reviendra car nous formons la coalition la plus forte et la mieux ancrée sur terrain"

Le candidat commun de l'opposition issu de l'Accord de Nairobi conclu vendredi dernier au Kenya, a déclaré ce samedi 24 novembre 2018, que la multiplicité des coalitions au sein de l'opposition ne pose aucun problème pour la victoire finale de celle-ci à la prochaine présidentielle.

Selon Félix Tshisekedi, même avec deux ou trois camps en son sein, l'opposition battra le candidat du pouvoir.

Machine à voter : Voici la stratégie de Félix Tshisekedi pour contrer cet outil électoral

Désigné vendredi dernier "candidat commun" de l'opposition de la coalition Cap pour le Changement, Félix Tshisekedi a dévoilé la stratégie qu'il compte mettre en place pour surpasser la problématique de la machine à voter, qui continue de susciter débats et polémiques au sein de la classe politique et sociale congolaise.

Selon le président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, "UDPS", qui intervenait sur Rfi ce samedi 24 novembre 2018, l'unité jouera un rôle majeur pour contre-attaquer cette machine.

En cas de victoire de F. Tshisekedi, V. Kamerhe sera son premier ministre : Voici les détails de cet accord

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe ont signé ce vendredi 23 novembre 2018 à Nairobi au Kenya, un accord désignant le président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, "UDPS", comme candidat commun de l'opposition, au terme des discussions entre l'UDPS et l'UNC.

Cependant, les termes de cet accord prévoient un certain nombre de choses notamment la primature.

En cas de victoire de Félix Tshisekedi à l'élection présidentielle, Vital Kamerhe président de l'Union pour la Nation Congolaise deviendra automatiquement son premier ministre.

V. Kamerhe : "Je me désiste en faveur de Félix Tshisekedi parce que c’est le ticket que toute la RDC attendait"

Vendredi 23 novembre à Nairobi, l'UDPS et l'UNC ont signé un accord désignant Félix Tshisekedi candidat commun de l'opposition à la présidentielle de décembre 2018.

Prenant la parole, Vital Kamerhe affirme s'être désisté en faveur de Félix Tshisekedi parce que c'était la volonté de tout un peuple.

"Je me désiste en faveur de Félix Tshisekedi parce que c’est le ticket que toute la RDC attendait", a-t-il déclaré.

La CENCO aux congolais : "Nous vous prévenons contre les beaux parleurs et vendeurs d'illusions. Méfiez-vous de ceux qui distribuent l'argent pour acheter vos voix"

Les évêques catholiques ont, à l'issue de l'Assemblée plénière extraordinaire de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, "CENCO", tenue du 20 au 22 novembre dernier, recommandé à la population congolaise d'opérer un choix responsable aux élections prévues le 23 décembre 2018.

"Nous vous prévenons contre les beaux parleurs et les vendeurs d'illusions qui font des promesses séduisantes qu'ils ne pourront pas tenir. Méfiez-vous surtout de ceux qui distribuent l'argent et d'autres multiples cadeaux pour acheter vos voix", ont-ils dit.

RDC-Élections : de la qualité des elections dépendra l'engagement pour le développement de l'UE, prévient Frederica Mogherini (déclaration)

À un mois des élections générales, l'Union européenne (UE), premier partenaire au développement de la RDC, informe l'opinion que son futur engagement pour le développement avec les nouvelles autorités démocratiquement élues, dépendra de la qualité des élections prévues le 23 décembre 2018.

En clair, si les élections n'obéïssent pas aux standards internationaux, l'UE pourrait suspendre sa coopération bilatérale avec la RDC