M23 à Rutshuru

Kasaï : La dynamique « Denise Nyakeru » lance une collecte des fonds pour assister les FARDC au front dans l’Est

Plusieurs centaines de femmes membres de la Dynamique Denise Nyakeru Tshisekedi (DYNYAT/Plus forte) ont pris d'assaut les rues de la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, le vendredi 24 juin 2022. Elles ont manifesté pour soutenir les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui sont au front contre les rebelles du M23 dans l'Est du pays.

Étiquettes

Nord-Kivu : Le Rwanda de nouveau accusé d'être derrière une attaque M23 ce dimanche près de Bunagana

La situation est restée préoccupante en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), ce dimanche 12 mai 2022. En cause, la reprise des combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23 depuis tôt le matin.

Le chef rebelle Bertrand Bisimwa accuse l'armée d'avoir été la première à lancer les hostilités mais sous-entendant la volonté du M23 à revenir à la table des négociations avec le gouvernement congolais.

Nord-Kivu : Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à Rutshuru

Des affrontements opposent à nouveau l'armée congolaise aux rebelles du M23 en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) depuis le matin de ce lundi 6 juin 2022. L'information est confirmée par les 2 camps qui s'accusent mutuellement.

Du côté des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), le porte-parole militaire dans le secteur rapporte que les rebelles les ont attaqués à Ishangi mais que les forces loyalistes ont vite riposté et contrôlent déjà une colline jadis occupée par le M23.

Étiquettes

Nord-Kivu : Une positon de l'armée attaquée à Kibumba

Des hommes armés ont attaqué une position des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la commune rurale de Kibumba, en territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu), à laube de ce mardi 24 mai 2022. Le porte-parole des forces loyalistes rassure tout de même que ces assaillants ont été vite déjoués.

Nord-Kivu : L'armée accuse le M23 de recruter des jeunes pour renforcer ses rangs en violation des recommandations de Nairobi

L'armée congolaise a rejetté en bloc toutes les accusations formulées contre elle dans un communiqué des rebelles du M23 du jeudi 12 mai 2022.

Dans sa réaction faite le samedi 14 mai 2022, dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, le secteur opérationnel Sokola 2 Nord-Kivu accuse par contre la rébellion du M23 de violer les clauses du conclave de Nairobi, dont le cessez-le-feu exigé par les chefs d'État de la sous-région. 

Étiquettes

Nouvelles attaques du M23 à Rutshuru : "L'armée ne se laissera pas narguer par ces hors-la-loi", (Porte-parole)

De nouveaux affrontements opposent les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) aux Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) depuis l'après-midi du samedi 23 avril dernier dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu (Est de la RDC).

Ces affrontements ont même compromis la participation de ce mouvement rebelle aux négociations en cours à Nairobi. Dans une communication faite ce dimanche, l'armée Congolaise réaffirme sa détermination à « anéantir » ce mouvement rebelle.

Étiquettes

RDC : Le M23 décrète un cessez-le-feu à Rutshuru et se dit prêt à dialoguer avec Kinshasa

Les rebelles du M23 ont décidé de se désengager de la guerre, 5 jours après avoir lancé des attaques contre des positions militaires et contre certaines localités en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Dans un communiqué signé par son porte-parole et parvenu à 7SUR7.CD ce vendredi 1er avril 2022, ce mouvement armé dit être prêt à poursuivre des pourparlers avec Kinshasa en vue d'un règlement pacifique du conflit.

Étiquettes

Résurgence du M23 à Rutshuru : au moins 46.000 déplacés enregistrés depuis le début des hostilités (ONU)

Des milliers de citoyens vivant dans les localités attaquées par les rebelles du 23 mars (M23) en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) ont fui la contrée pour se mettre à l'abri. Si les uns ont trouvé refuge dans des milieux environnants, d'autres ont immédiatement traversé la frontière ougandaise en attendant la normalisation de la situation.