marche anti-MONUSCO

Nord-Kivu : Le gouverneur militaire à Butembo pour apaiser les manifestants

L’autorité provinciale du Nord-Kivu séjourne en ville commerciale de Butembo depuis ce lundi 15 août 2022. Le lieutenant-général Constant Ndima arrive dans un contexte où la région connait des troubles depuis notamment les manifestations contre la Mission d’organisation des Nations-Unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO).
 

Manifestation anti-MONUSCO : La société civile du Sud-Kivu appelle à une journée ville morte ce mercredi

Dans un communiqué publié lundi 1er août 2022 dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, le bureau de la Coordination de la société civile du Sud-Kivu appelle à une journée ville morte ce mercredi 03 août 2022 pour exiger le depart de la force onusienne en République démocratique du Congo. 

Cette structure citoyenne exhorte toutes les forces vives de la province à prendre toutes les dispositions pour que cette action soit une manière responsable d'exprimer leur colère contre la présence « inefficace » de la MONUSCO.

Butembo : Les civils tués lors des manifestations anti-MONUSCO enterrés sur fond de tension

Les 9 civils tués lors des manifestations anti-MONUSCO en ville de Butembo (Nord-Kivu) ont été enterrés samedi aux heures d'après midi dans le cimetière publique de Kitatumba. C'est sur fond de tension. 

Au départ, l'enterrement était prévu vendredi. Mais, il n'avait pas eu lieu. Des manifestants exigeaient que les victimes soient mis en terre à l'espace Froride situé à MGL au quartier Congo ya Sika dans la commune Vulamba. Les autorités s'y étaient opposées. 

Butembo : Des manifestants anti-MONUSCO toujours au rond-point VGH avec les corps des victimes

Les manifestants anti-MONUSCO assiègent le rond-point VGH en plein centre-ville de Butembo (Nord-Kivu) avec les corps des victimes, ce vendredi 29 juillet 2022. Jusqu'aux heures vespérales (20 heures locales : Ndlr), un bain de foule entourait les cercueils. 

L'enterrement des victimes des manifestations anti-MONUSCO n'a plus eu lieu ce vendredi. Les autorités de Butembo et les organisateurs de ce deuil commun n'ont pas pû trouver un terrain d'entente quant au lieu des obsèques. 

Étiquettes

Butembo : Des tirs reprennent près de la base de la MONUSCO, les manifestants dispersés par la Police

Des tirs de sommation sont attendus aux alentours de la base de la Mission d’organisation des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO), en ville de Butembo (Nord-Kivu), depuis les heures d’après-midi de ce mercredi 27 juillet 2022. Un groupe de manifestants fait face à la Police nationale Congolaise. 

Nord-Kivu : 3 casques bleus et 8 civils tués dans une manifestation anti-MONUSCO à Butembo (Police)

La manifestation anti-MONUSCO en ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu) s'est soldée par de nombreux incidents, ce mardi 26 juillet 2022. L'on rapporte une dizaine de morts du côté des manifestants, et des casques bleus de la MONUSCO. 

Le bilan reste jusque-là provisoire, selon le commandant urbain de la Police nationale Congolaise (PNC). Le Commissaire supérieur principal Polongoma Di-Ntoto Jean-Paul avance un bilan provisoire de 11 morts, dont 3 casques bleus de la MONUSCO. 

Butembo : Des activités paralysées pour exiger le départ de la MONUSCO

Les activités socioéconomiques sont paralysées en ville commerciale de Butembo (Nord-Kivu), ce mardi 26 juillet 2022. Des manifestants, issus principalement de certains groupes de pression et mouvements citoyens, exigent le départ de la Mission d'organisation des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO).

La situation est confuse au centre-ville. Au départ, la société civile du Grand Nord-Kivu a appelé à une prière œcuménique au stade de foot André Van Nevel (ex Matokeo).

Étiquettes

Goma : Des coups de feu retentissent à la base logistique de la MONUSCO prise d'assaut par des manifestants (Situation à 13h30)

La base logistique de la Mission de l'organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) est la cible de plusieurs manifestants qui se sont livrés aux pillages des biens de la mission onusienne ce lundi 25 juillet 2022.

Depuis plus de deux heures, soit jusqu'à la rédaction de cet article (13h30, heure de Kinshasa), des coups de feu retentissent autour de la base logistique pour disperser les manifestants. La MONUSCO utilise aussi des hélicoptères pour évacuer son personnel, d'après le constat du reporter de 7SUR7.CD sur place.