RDC-Programme 100 jours du chef de l'État : Démarrage du projet aquaculture sur le lac Kivu avec la signature d'un accord de subvention entre FPI et IITA 

Publié dim 07/07/2019 - 13:55
7SUR7.CD

Le Fonds de Promotion de l'Industrie (FPI) et l'Institut International pour l'Agriculture Tropicale (IITA) ont, le  vendredi passé à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, signé un accord de subvention pour le démarrage du projet d'aquaculture en cage sur le lac Kivu. 

D'après un communiqué parvenu à 7SUR7.CD, le FPI va subventionner l'IITA à la hauteur de 687.153 dollars américains pour la mise en oeuvre de ce projet. 

Cette somme d'argent devra servir à :

1. l'acquisition des cages d'élevage ;

2. l'unité de fabrication d'aliment pour poissons ;

3. l'achat d'une chambre froide ;

4. d'une camionnette ;

5. les petits matériels et outillage de production ;

6. le fonds de roulement. 

À Bukavu, lors de la signature dudit contrat, André Ilali, directeur en charge des projets au FPI, a remis une enveloppe de 109.000 dollars américains à Emmanuel Nteranya Sanginga, directeur général de l'IITA, pour marquer le démarrage effectif de cette collaboration qui vise, à court terme, la réalisation d'un projet à impact visible et rapide dans l'entrepreneuriat de jeunes.

Notons que ce projet fait partie de 13 alignés au financement du FPI, dans le cadre du programme d'urgence de 100 premiers jours du président de la République Félix Tshisekedi.

La signature du contrat de subvention entre le FPI et l'IITA marque un pas de plus dans la matérialisation du projet aquaculture des poissons en cage sur le lac Kivu, dont l'objectif est de contribuer à la revitalisation  de la filière poisson par l'extension de cette technique à l'échelle nationale, pour permettre aux congolais de se procurer des poissons frais aux prix abordables et la création de l'emploi des jeunes.

Pour l'exécution de ce projet, plusieurs autres institutions sont associées, notamment l'Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR-Bukavu), l'Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP-Bukavu) et le Service National d'Aquaculture (SENAQUA). 

P. M.