Beni-Exetat : Ebola et insécurité à la base de la diminution des effectifs

Publié lun 12/08/2019 - 10:15
7sur7

Les épreuves de l'Examen d'État 2019 session spéciale ont démarré ce lundi 12 août 2019 en sous-divisions de Beni-ville et Oicha.

Plusieurs autorités nationales, provinciales et locales ont été présentes à la cérémonie au centre Beni 6 situé à l'Institut Kanzulinzuli dans la commune de Bungulu.

Prenant la parole, le délégué du ministre national de l'EPSP, Saidiya Feleza Félicien a signifié que dans deux semaines, les résultats seront connus pour les deux sous-divisions avant la rentrée scolaire prochaine.

Rz

"Nous avons connu une déperdition des effectifs au niveau de Beni ville et Oicha suite aux arrêts causés par l'insécurité et Ebola. Mais hélas, le gouvernement a fait tout pour sauver l'année", a dit Luzolo, inspecteur principal provincial du Nord-Kivu 2.

Cependant, le maire de la ville de Beni Masumbuko Bwanakawa Nyonyi présent à la cérémonie a interdit aux chefs d'établissements de demander les frais de participation dans le centre. Pour lui, les finalistes doivent passer l'examen dans la tranquillité.

Au total, 3.413 candidats dont 51% de filles prennent part à ces épreuves qui feront 4jours. La première journée est consacrée à la culture générale.

Bantou Kapanza Son depuis Beni