Société

Butembo : La LUCHA passe une 2e nuit en sit-in au rond-point VGH pour exiger le départ de la MONUSCO

Une vingtaine de militants des mouvements citoyens dont ceux de Lutte pour le Changement (LUCHA) sont en sit-in cette nuit au rond-point VGH, en plein centre ville de Butembo.

Il s'agit d'une deuxième nuit sur le même endroit avec comme objectif d'exiger le départ des casques bleus de la MONUSCO de l'Est de la RDC.

Du matin jusqu'à 19h de ce mercredi 07 avril 2021, 7SUR7.CD a constaté la présence desdits militants sur l'endroit où, la veille, ils ont été interpellés par la Police et relaxés autour de 4h du matin.

Nord-Kivu : Les manifestations anti-MONUSCO s'intensifient, deux journées ville morte décrétées à Goma

Dans une déclaration faite ce mercredi 07 avril à Goma au Nord-Kivu, des mouvements citoyens dont Lutte pour le Changement (LUCHA), ont appelé à deux journées ville morte dans la ville volcanique le jeudi 08 et vendredi 09 avril 2021.

Ce jeudi, ces mouvements citoyens qui décrètent les journées ville morte, invitent la population à participer à une manifestation pacifique qui chutera au Quartier Général de la Mission de l'Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO), afin d'exiger le départ de cette mission onusienne pour avoir failli à son mandat.

Ass. Nat. : Des pygmées participent à la plénière pour exiger le respect de leurs droits

Une délégation des peuples autochtones pygmées a pris part à la séance plénière de ce mercredi 07 avril 2021 à l'Assemblée nationale pour soutenir le projet de loi portant protection et promotion de leurs droits.

Interviewé par 7SUR7.CD, Kabala Manti, jeune fille pygmée dit être venue pour démontrer aux politiques qu'ils ont droit de vivre comme tout autre peuple.

Bukanga Lonzo : 60.000 tonnes de maïs à l'abandon faute des moyens pour les évacuer vers les centres de consommation (Ados Ndombasi)

Scandal à Bukanga Lonzo. Au moment où des milliers de congolais meurent de faim, 60.000 tonnes de maïs sont à l'abandon dans ce parc agro industriel faute des moyens pour leur récolte et évacuation vers les centres de consommation.

C'est l'alerte lancée par le député national Ados Ndombasi, ce mercredi 7 avril 2021, au terme d'une mission parlementaire menée avec 4 autres élus nationaux dans le parc agro industriel de Bukanga Lonzo. Pour cet élu, proche de Martin Fayulu, si rien n'est fait ces maïs vont pourrir dans ce site.

6 avril jour férié et chômé" : Daniel Safu soutient la proposition du président Tshisekedi

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce mercredi 7 avril 2021, le député national Daniel Safu qui se trouve actuellement à la Cité de Nkamba a apporté son soutien à la proposition faite par le chef de l'État aux présidents de deux chambres du Parlement, de trouver des voies et moyens pour faire de la date du 6 avril un jour férié et chômé. 

Pour Daniel Safu, il sera maintenant question de couler cette proposition sous forme de loi.

Prétendue Torture des prisonnières à Makala : André Lite annonce la mise en place d'une commission d'enquête

Le ministre congolais des droits humains de la République démocratique du Congo n'a pas tardé à réagir à la vidéo ayant circulé sur les réseaux sociaux dans laquelle l'on aperçoit des femmes détenues au Centre Pénitentiaire de Rééducation de Kinshasa (CPRK), ex-prison centrale de Makala, torturées sous la pluie.

RDC : La situation de la sécurité alimentaire reste "désastreuse" (FAO et PAM) 

En République démocratique du Congo (RDC) 27,3 millions de personnes sont touchées par une insécurité alimentaire aiguë élevée, soit une personne sur 3, dont près de 7 millions de personnes aux prises avec des niveaux d'urgence de faim aiguë (IPC 4), selon la dernière classification de phase intégrée (IPC) analyse.

Tanganyika : Les victimes de la démolition de Kahinda sollicitent l'implication du président Tshisekedi pour leur indemnisation

Près de 10 mois après la démolition de leurs maisons,  les habitants de la cité de Kahinda, en ville de Kalemie province du Tanganyika, réclament toujours réparation. Ils disent vivre dans des conditions déplorables.

C'est leur porte-parole qui l'a déclaré à 7SUR7.CD le mardi 2021, dans un entretien.

Jacques Kichasa appelle le chef de l'État, Félix Tshisekedi à s'impliquer personnellement pour l'indamnisation de ladite population victime.

Il dit avoir saisi les autorités compétentes au niveau provincial quant à ce, mais la situation est restée inchangée.