Société

RDC-FPI: Les délégués syndicaux ne reconnaissent pas  le prétendu "Collectif des agents et cadres" (communiqué)

Les permanents et délégués syndicaux du Fonds de promotion de l'industrie ( FPI) renient les déclarations faites dans les médias et les correspondances adressées aux autorités  par le prétendu  "Collectif des agents et cadres de cet établissement public". Ils l'ont affirmé au cours d'un point de presse tenu ce mardi 18 février.

Ces délégués syndicaux affirment qu'au sein du FPI il n'existe qu'une seule délégation syndicale issue de l'élection de 2018 qui a qualité à engager ses agents et cadres. 

RDC : Le CREEDA (centre de recherches et d'études) lance le projet de commentaire de la constitution pour faciliter sa "compréhension" et son "application" 

Le Centre de Recherches et d'Études sur l'Etat de Droit en Afrique (CREEDA) a lancé ce mardi, à Kinshasa, le projet de commentaire article par article de la constitution de la RDC du  18 février 2006 dans sa configuration actuelle. 

Il s'agit là, selon le président du conseil d’administration du CREEDA, d'un long processus qui devra aboutir à la rédaction d'un ouvrage pour non seulement mettre la constitution congolaise à la "portée de tout le monde mais aussi de faciliter sa compréhension et partant son application". 

RDC - 14è anniversaire de la loi fondamentale : " Sans la constitution, il n'y aurait pas eu d'alternance démocratique au pays" ( A.Mbata)

Le constitutionnaliste André Mbata Mangu, professeur de recherche au Collège de Droit de l’Université d’Afrique du Sud, professeur ordinaire à la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa, a déclaré ce mardi 18 février 2020, que sans la  Constitution, il n'y aurait pas eu d'alternance démocratique en République Démocratique du Congo. Il a aussi ajouté que sans la constitution du 18 février 2006, Félix Tshisekedi ne serait pas président aujourd'hui. 

Affaire 200 millions : ACAJ blanchit Ventora et Dan Gertler en constatant qu'il n'y avait aucun blanchiment 

Devant des faits implacables, l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice (ACAJ) n'avait d'autres choix que de constater que Ventora et Dan Gertler ne s'étaient jamais rendus coupables de ce dont on les accusait dans l'affaire du prêt de 200 millions €, à savoir : le blanchiment d'argent.

Dans son communiqué parvenu à 7SUR7.CD ce mardi, ACAJ affirme qu'il n'y a aucun blanchiment dans l'affaire 200 millions d'euros opposant la société Ventora Developpement à la GECAMINES. 

Kinshasa : 31 bandits et 70 inciviques (Kulunas) présentés par la Police 

Dans le cadre de ses missions traditionnelles, le commissariat provincial de la Police ville de Kinshasa a, par le biais de ses services, mis hors d'état de nuire 31 bandits et 70 inciviques appelés communément Kulunas.

Selon la Police, ces criminels font partie de ceux qui terrorisent la population de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Ces hors la loi ont été présentés ce mardi 18 février 2020 au cours d'une cérémonie organisée au commissariat provincial de la Police, en présence du général Sylvano Kasongo, chef de la Police de Kinshasa.

Kinshasa : l'Institut Ango-Ango doté d'un nouveau bâtiment par Colette Tshomba

La députée nationale Colette Tshomba a procédé ce mardi 18 février 2020, à l'inauguration d'un nouveau bâtiment construit sur fonds propre et portant son nom, à l'instutit Ango-Ango situé dans la Commune de Bandalungwa. 

En présence de l'autorité municipale, du préfet de cette école et du représentant légal de la Communauté Baptiste du Congo (CBCO), l'élue de la Funa a coupé le ruban symbolique et remis les clés de différents locaux de cet édifice doté d'une salle de classe, d'une salle des professeurs et d'une bibliothèque. 

RDC-J.I des femmes et des filles de science : Des ingénieurs femmes de l'ISTA invitent le parlement "à durcir les lois sur le harcèlement et la parité"

Au cours d'une conférence organisée ce mardi 18 février 2020, à l'Institut supérieur des techniques appliquées, ISTA, à Kinshasa, à l'occasion de la Journée Internationale des femmes et des filles de science, célébrée le 11 février de chaque année, des ingénieurs femmes de cette institution universitaire, ont invité le parlement congolais à durcir les lois sur le harcèlement et la parité.

Beni/Tueries des civils à Halungupa : la notabilité livre le bilan de 10 morts, 5 kidnappés et une dizaine de maisons incendiées 

La situation sécuritaire est restée confuse ce mardi 18 février dans la région de Halungupa située à une trentaine de Kilomètres de la ville de Beni, route Beni-Kasindi en secteur de Ruwenzori territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ceci après la tuerie de plusieurs civils par les présumés rebelles ADF la nuit de lundi à ce mardi.

Le bilan provisoire livré officiellement à 7SU7.CD, ce mardi par Makikidou Atsungani Lyli, chef de la localité de Kilya, fait état de 10 morts, 10 maisons incendiées, 5 civils kidnappés, deux blessés graves et plus de 4 motos rendues en cendre.

Naufrage sur la rivière Sankuru : 2 morts, 10 disparus et 10 rescapés (Bilan provisoire)

2 morts, 10 personnes portées disparues et 10 autres rescapées, tel est le bilan provisoire dressé par Chadrack Tshilombo, chef du secteur de Batetela Dibele où il y a eu chavirement d'une pirogue le dimanche 16 février 2020 sur la rivière Sankuru dans la province portant le même nom, en territoire de Kole.

"Au total, il y a 10 rescapés, 2 personnes retrouvées mortes et 10 autres portées disparues. Les enquêtes continuent, nous avons envoyé le moteur aujourd'hui pour chercher d'autres disparus", a déclaré ce chef coutumier ce mardi 18 février 2020.

RDC-100 jours : Avec moins de 15% de taux de réalisation, le collectif AMKA Congo parle "d'échec total" au Sud-Kivu

Le collectif des mouvements citoyens, organisations de la société civile et des jeunes AMKA CONGO note "un échec total " des travaux de 100 jours du chef de l'État au Sud-Kivu.

Selon son rapport du contrôle citoyen sur le niveau d'exécution de ce programme d'urgence, les 21 projets prévus au Sud-Kivu ont connu moins de 15% de réalisation globale.