Société

RDC : L'Assemblée nationale adopte la proposition de loi relative à la protection des peuples autochtones pygmées

Les députés nationaux ont adopté lors de la séance plénière du mercredi 07 avril 2021, la proposition de loi relative à la protection des peuples autochtones pygmées.

Sur 390 députés présents à la plénière, 389 ont voté pour l'adoption de ladite loi.

Haut-Katanga : Kabila rend hommage à l'archevêque métropolitain de Lubumbashi

Le sénateur à vie Joseph Kabila Kabange a rendu hommage à l'archevêque métropolitain de Lubumbashi, Monseigneur Jean-Pierre Tafunga Mbayo, ce jeudi 08 avril 2021 à Lubumbashi.

Accompagné de certains cadres du Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Démocratie (PPRD), Joseph Kabila a été accueilli à son arrivée à la cathédrale Saint-Pierre et Paul par le vicaire général Denis Moto Kalunga en sa qualité d'administrateur diocésain.

Butembo : Gaz lacrymogènes pour disperser la marche anti-MONUSCO 

Des centaines de militants des mouvements citoyens Lutte pour le Changement (LUCHA), Antigang et du groupe de pression Véranda Mutsanga ont manifesté ce jeudi 08 avril 2021, pour exiger le départ des casques bleus de la Mission d'Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) de l'Est de la RDC. 

La Police a usé des bombes à gaz lacrymogènes pour les disperser près de base de l'ONU, sur la rue Père Jérôme, en ville de Butembo (Nord-Kivu). 

Reprise audiences sur la guerre de ''6 jours'' à Kisangani : la RDC espère enfin le versement de 10 milliards $ aux victimes par l’Ouganda (André Lité)

Le gouvernement congolais dit espérer qu'entre 6 et 10 milliards $, au titre des réparations dues aux victimes de l'affrontement entre les armées rwandaise et ougandaise à Kisangani en 2001,  soient finalement versées par Kampala, conformément à l'arrêt rendu depuis lors par la Cour lnternationale de Justice (CIJ). 

Manifestations contre l'insécurité au Nord-Kivu : Fayulu condamne la "forte" répression des forces de l'ordre

Dans un message publié sur Twitter ce jeudi 08 avril 2021, le coordonnateur de la coalition LAMUKA, Martin Fayulu, condamne la "forte" répression des manifestations contre l'insécurité persistante dans l'Est de la République démocratique du Congo, organisées au Nord-Kivu.

Par ailleurs, le président du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) dit respecter cette mobilisation populaire contre ce qu'il qualifie de passivité des autorités face aux massacres des civils dans les Kivus et la province de l'Ituri.

RDC : L'un des fils de Lumumba s'oppose au rapatriement des reliques de son père

Dans une lettre adressée au roi de Belgique et consultée ce jeudi 08 avril 2021 par 7SUR7.CD, Guy Patrice Lumumba, fils du héros national Patrice Emery Lumumba, s'est opposé au rapatriement des reliques de son père en République démocratique du Congo d'ici le 30 juin prochain, vœu exprimé par le chef de l'État, Felix Tshisekedi lors de son discours devant le congrès l'année passée. 

Pour justifier sa démarche, G. Lumumba dénonce la récupération politique des acteurs tant du pouvoir que de l'opposition qui utilisent le nom de son père pour des gains politiques. 

Nord-Kivu : Près de 600 éléphants font leur retour dans le Parc des Virunga

Selon les responsables du Parc National des Virunga, il s'est observé depuis quelques mois un retour massif de près de 600 éléphants de savane  dans ce parc, en provenance du Parc Queen Elisabeth en Ouganda, pays frontalier de la province du Nord-Kivu. Ils se sont rassemblés en majorité dans le corridor de Ishasha, dans le territoire de Rutshuru.

Lualaba : Willy Kitobo suspend le chef de division des Mines pour raison d'enquêtes

Le ministre Congolais des Mines, Willy Kitobo Samsoni a suspendu le nouveau chef de division des Mines de la province du Lualaba. La suspension est tombée dans la soirée du mercredi 7 avril 2021. 

L'information est confirmée à 7SUR7.CD ce jeudi par John Ntoka, secrétaire particulier de Fifi Masuka gouverneur intérimaire du Lualaba. 

En outre, il affirme que Noellard Mutshong a été suspendu de ses fonctions pour des raisons d'enquêtes.