Nord-Kivu : Un responsable de l'ANR tué à Beni

Photo tiers

Un chef de poste de l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) a été tué dans la nuit du mercredi à ce jeudi 27 octobre dans la localité de Kahondo, chefferie de Bashu, en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Kambale Nzelamingi a été abattu à sa résidence par des miliciens Maï-Maï. Ce meurtre est un résultat des appels à l'autodéfense lancés par des leaders d'opinion, fustige le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole de l'armée dans la région.

« Depuis les déclarations médiatiques de quelques leaders du milieu, demandant à la population de se prendre en charge en se sécurisant, plusieurs jeunes rejoignent chaque jour les groupes armés Maï-Maï et s'attaquent aux forces de l'ordre », affirme le capitaine Antony Mualushayi dans une dépêche transmise à 7SUR7.CD.

Il dénonce des menaces persistantes contre les services de sécurité et souligne que des enquêtes ont été diligentées pour mettre la main sur ces rebelles.

« Plusieurs campagnes de diabolisation sont lancées contre l'armée, la police et les services de renseignements. Des menaces contre les autorités de l'état de siège se multiplient sur les réseaux sociaux. L'armée reste déterminée à mettre hors d'état de nuire ces ennemis de la paix », écrit le porte-parole de l'armée dans la région.

Les Maï-Maï sont des groupes armés locaux d'autodéfense que l'armée accuse d'être complices des rebelles ADF auteurs de plusieurs exactions ces dernières années.

Glody Murhabazi, à Goma