Politique

Gouvernement : Kabila –Matata, long tête-à-tête hier

Reçu en tête-tête par le Président Joseph Kabila, le Premier ministre Matata a visiblement eu du mal à dissimiler la joie profonde qu‟il avait au fond de son coeur. Les journalistes qui ont scruté son visage, au sortir de la longue audience, environ deux heures, ont vu un Augustin Matata rayonnant, sûr de lui. Même si, officiellement, rien n‟a filtré, la seule rencontre entre les deux hommes a suffi pour relancer la rumeur, de plus en plus persistante, sur la reconduction de Matata à la tête du Gouvernement. Que se sont-ils dit ?

L’Opposition confirme sa marche le samedi 13 septembre 2014

Après avoir lancé des messages invitant la Majorité présidentielle à renoncer à son projet de révision de la Constitution, qui n‟ont pas récolté un assouplissement de la posture de cette famille politique, les Forces politiques et sociales de la RDC reviennent à la charge en projetant pour le samedi 13 septembre prochain, l‟organisation d‟une marche pacifique à Kinshasa. C‟est ce qui ressort de leur communiqué remis hier lundi 8 septembre 2014 à la presse, dont copie a été réservée au Phare.

Mobutu Sese Seko oublié !

L‟homme avait le pouvoir.Un pouvoir sans partage, qu‟il a exercé pendant trente-deux ans (1965-1997). Arrivé à la tête du pays en période de guerre froide, il s‟était révélé un stratège intraitable en réussissant l‟implication du parlement dans la constitution de son premier gouvernement, ce qui avait permis de légitimer son coup d‟Etat. A titre de rappel, Mobutu n‟avait pas choisi les ministres de sa première équipe gouvernementale. Il s‟en était remis aux groupes parlementaires provinciaux qui avaient désigné un ministre pour représenter chacune des vingt-deux provinces.

Les gouverneurs de province associés à la préparation des enjeux de la 4ème session de leur conference

Le ministre de l‟Intérieur, sécurité, décentralisation et Affaires coutumières, Richard Muyej Mangeze a associé les gouverneurs de province, à l‟issue d‟une longue réunion qu‟il a présidée lundi dans son cabinet de travail, à la préparation de la 4ème session de leur conférence dont les enjeux portent notamment sur les défis sécuritaires, les élections, le rôle et les compétences générales du gouvernement provincial qui a pour mission d‟assurer l‟application des lois et des règlements du pays, d‟assurer des prestations correspondantes aux droits et aux besoins de la population: le rôle de l

Le processus de désarmement volontaire des FDLR connaît un blocage, selon le chef de la MONUSCO en RDC

Le représentant spécial du secrétaire général de l‟ONU et chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Congo (MONISCO), Martin Kobler a affirmé, à l‟issue de l‟audience lui accordée lundi par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, Raymond Tshibanda, que le processus de désarmement volontaire des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) connaît un blocage sur le terrain.

Centre Béthanie : les greffiers de la Haute Cour Militaire en formation initiale

Déterminée à relever le niveau et le nombre de ses greffiers, la Haute Cour Militaire a été amenée à organiser une formation initiale des greffiers militaires. Financée par le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, OIM et la Monusco, cette formation vise à résorber le déficit criant dans le secteur de la justice.

Il n’y a plus aucun doute désormais : Le Gouvernement de cohésion nationale s’installe cette semaine !

Si le nouveau gouvernement a été annoncé à plusieurs reprises sans que les fruits ne tiennent la promesse des fleurs, cette fois c’est la meilleure. La semaine en cours ne saurait s’achever sans que n’intervienne le gouvernement tant attendu.
Des sources bien introduites renseignent même que la grande nouvelle pourrait intervenir au milieu de la semaine. Et si par extraordinaire ce délai est dépassé, le weekend ne saurait décevoir, l’opinion internationale.

Étiquettes

Les experts de la DGI et les magistrats échangent sur le contentieux fiscal

Objectif, harmoniser les vues pour mieux garantir les droits des opérateurs économiques.

Du 08 au 11 septembre, les experts de régies financières et les magistrats de la Cour d’Appel et du Tribunal de grande Instance de la Gombe échangent à Kinshasa sur le contentieux fiscal à phase juridictionnelle. L’objectif de cette rencontre ouverte par le 1èr président de la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe est de mieux garantir les droits des opérateurs économiques et de permettre aux régies financières de réguler les cas pour ne pas donner l’occasion aux contribuables de s’échapper.