Politique

RDC : La défense et la sécurité parmi les points évoqués par Félix Tshisekedi et Benyamin Netanyahou

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a échangé ce mardi 26 mai 2020 avec le premier ministre Israélien Benyamin Netanyahou.

D'après la presse présidentielle, les échanges entre les deux personnalités ont notamment tourné autour de la pandémie du coronavirus qui secoue le monde depuis quelques mois déjà.

Félix Tshisekedi et Benyamin Netanyahou ont également évoqué les investissements israéliens en RDC, les finances ainsi que la défense et la sécurité.

RDC : À l'unanimité, les sénateurs rejettent la demande des poursuites judiciaires contre Thambwe Mwamba 

Le Sénat a rejeté ce mardi 26 mai 2020 la demande des poursuites judiciaires contre son président Alexis Thambwe Mwamba, introduite par le procureur général près la Cour de cassation.

Ce, après l'adoption par la plénière du rapport de la Commission spéciale chargée d'examiner le réquisitoire aux fins d'instruction adressée à la chambre haute du Parlement.

Dans leur rapport, les membres de ladite Commission ont estimé que permettre au PG de poursuivre Thambwe Mwamba va entre autre, bloquer le fonctionnement du Parlement. 

Nord-Kivu : Après s'être rendus, des chefs rebelles retournent en brousse suite aux mauvaises conditions de vie

Dans une déclaration faite à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, ce mardi 26 mai 2020, au moins 4 chefs rebelles de groupes armés différents qui s’étaient rendus auprès des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) entre janvier et mars 2020, annoncent leur retour en brousse avec leurs combattants suite « aux mauvaises conditions de vie dans le site de cantonnement de l’armée ».

RDC : "Vous connaîtrez bientôt le sort de Kabila", préviennent certains militants de l'UDPS

À l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale est difficile à digérer.

Pour les militants et combattants réunis ce mardi 26 mai 2020 au siège du parti, c'est le Front Commun pour le Congo, (FCC), en général et Joseph Kabila, en particulier, qui sont derrière la destitution du président a.i de leur parti.

Certains militants annoncent même que bientôt le sort de l'ex-président Kabila sera connu de tous.

Vers la fin de la coalition FCC-CACH ? : Kabuya promet aux militants de donner la position de l'UDPS après le rapport qu'il va faire au chef de l'État ce lundi 

La tension monte de plus en plus ce lundi 26 mai 2020 devant le siège de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), au lendemain de la destitution de Jean-Marc Kabund au bureau de l'Assemblée nationale.

Pour les militants du parti présidentiel, il est temps de mettre fin à la coalition FCC-CACH. Ces derniers accusent le camp de l'ex-président Kabila de jouer à l'hypocrisie.

Kabuya : "Nous étions en train de marcher avec des hypocrites qui faisaient semblant d'être avec nous"

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), a fustigé ce mardi 26 mai 2020 le comportement de leur allié de la coalition au pouvoir, le Front Commun pour le Congo, (FCC).

S'adressant aux militants du parti présidentiel pour les calmer après la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale, Augustin Kabuya a déclaré qu'ils étaient en train de collaborer avec des hypocrites.

Kabuya aux militants UDPS : "Que personne ne vous trompe que c'est le chef de l'État qui a permis la destitution de Kabund"

Devant les militants et combattants de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), ce mardi 26 mai 2020 au siège du parti à Limete, Augustin Kabuya a démenti l'information selon laquelle, la destitution de Jean-Marc Kabund-A-Kabund est validée par le chef de l'État.

Destitution de Kabund: Pour Safu, l'initiative est de LAMUKA "minoritaire" qui a réussi à croquer un grand baobab 

Le député national de l'opposition Daniel Safu a, au cours d'une interview accordée à 7SUR7.CD à l'issue de la plénière de lundi 25 mai 2020, accueilli avec délectation l'éviction de Jean Marc Kabund de son poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale. 

Pour lui, c'est un motif de satisfaction qui émane du "rationnalisme" car, dit-il, la démarche ayant concouru à la destitution du président a.i de l'UDPS est de LAMUKA qui est "minoritaire". 

RDC: PPRD salue la destitution de Kabund et invite UDPS à proposer quelqu'un d'autre qui est “responsable” et qui a fait des ”études”

Le président du regroupement parlementaire du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), Didier Manara, a dans une interview accordée à 7SUR7.CD le lundi 25 mai, au sortir de la plénière à l'Assemblée nationale, salué la “destitution” de Jean-Marc Kabund au poste du Premier vice-président du bureau de la chambre et invité son parti à proposer un autre candidat.

Pr Ndjoli à Kabund : "On a été désigné par les élus, il faut accepter de rendre compte. Refuser de rendre compte nous amène à des sanctions"

Interrogé par 7SUR7.CD, lundi dernier, au sortir de la plénière à l'Assemblée nationale, le professeur Jacques Ndjoli a affirmé que la destitution de Jean-Marc Kabund de son poste de 1er vice-président de leur chambre est la conséquence de son refus de rendre compte aux élus nationaux. 

Selon le député national du Mouvement de Libération du Congo (MLC), la transparence et la redevabilité sont les principes sur lesquels se fondent la gouvernance démocratique.