Politique

Kinshasa : Pas de marche à Selembao, la population vaque librement à ses occupations

Prévue à 08h00 dans la commune de Selembao précisément à l'hôpital Sana, la marche pacifique de la coalition LAMUKA n'a pas eu lieu dans cette partie de la capitale de la République démocratique du Congo. 

La population vaque librement à ses occupations. La présence policière aussi n'est pas remarquable sur le lieu.

D'après quelques témoignages recueillis sur place, le député national Ados Ndombasi qui devait conduire cette marche à Selembao, a rejoint son leader dans le district de la Tshangu.

Kinshasa : Fayulu et Muzito maîtrisés par la Police qui les contraint à quitter le district de la Tshangu (Situation à 9h20)

Martin Fayulu et Adolphe Muzito sont bien maîtrisés par les éléments de la Police Nationale Congolaise ce mercredi 15 septembre 2021 dans la ville de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

La marche projetée ce jour est pour le moment étouffée par les éléments des forces de l'ordre.

Actuellement, la Police est en train d'escorter ces deux leaders de la coalition de l'opposition LAMUKA. 

Les quelques Kinois qui tentent d'accompagner Martin Fayulu et Adolphe Muzito sont dispersés à coup de gaz lacrymogènes.

Kinshasa : Gaz lacrymogènes à Bitabe pour disperser les Kinois qui veulent accompagner Fayulu et Muzito 

Les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les Kinois qui tentent d'accompagner Martin Fayulu et Adolphe Muzito dans le cadre de la marche de ce mercredi 15 septembre 2021.

Actuellement, ces deux leaders de la coalition de l'opposition LAMUKA sont bien encadrés par les éléments des forces de l'ordre au niveau de Bitabe à Tshangu.

À noter que cette marche n'était pas autorisée par le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka. 

Jephté Kitsita

Marche de LAMUKA : Le siège de l'ECIDé de Fayulu sur Triomphal assiégé par la Police (Situation à 8h15)

Les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont assiégé le siège du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) de Martin Fayulu, situé sur le Boulevard Triomphal dans la commune de Kasa-Vubu.

En effet, les éléments de la Police sont déployés sur le lieu pour empêcher tout rassemblement de plus de 20 personnes, afin d'éviter que les militants de la coalition LAMUKA puissent marcher comme prévu ce mercredi 15 septembre 2021.

Kinshasa : Dispositif sécuritaire renforcé aux alentours du Palais du Peuple, point de chute de la marche de LAMUKA (Situation à 8h00)

Le dispositif sécuritaire est fortement renforcé ce mercredi 15 septembre 2021 aux alentours du Palais du Peuple, situé dans la commune de Lingwala à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Plusieurs éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) sont déployés sur ce lieu, qui a été choisi comme le point de chute de la marche de la coalition de l'opposition LAMUKA.

En effet, LAMUKA a appelé à l'organisation de cette marche pour s'opposer notamment à la "politisation" de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

RDC : La session de septembre s'ouvre ce mercredi au Parlement 

Le rapporteur de l'Assemblée nationale Joseph Lembi Libula, a, dans un communiqué publié le mardi 14 septembre 2021, annoncé la tenue d'une plénière ce mercredi 15 septembre 2021.

Un seul point sera à l'ordre du jour à savoir : « l'ouverture solennelle de la session ordinaire de septembre 2021».

De son côté, la chambre haute du parlement a aussi confirmé l’ouverture de la session ordinaire de septembre ce mercredi.

Rappelons que la session ordinaire de septembre est essentiellement budgétaire. 

RDC : Christian Numbi confirmé président national de l’AFBC de Néné Nkulu 

Le parti Alliance des Forces pour le Bien-être des Congolais (AFBC) a désormais un président national, en la personne de Christian Numbi.

Il a été confirmé à ce poste par le collège des fondateurs au cours d’une réunion convoquée ce mardi 14 septembre 2021 par l’initiatrice du parti, Néné Nkulu.

Précisons que ce parti, membre du Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila, a été créé le 25 mai 2019 pour être enregistré un an plutard, soit le 25 juillet 2020 sous l’arrêté ministériel 25/CAB/MINTERSEC/CAC/GKM/008/2020.

Moise Dianyishayi

Coopération Internationale : La vice-ministre des finances O'Neige N'Sele, à la tête de la délégation congolaise à la réunion du G20 en Italie

O'Neige N'Sele, vice-ministre des Finances de la République Démocratique du Congo est à la tête d'une délégation composée notamment du premier vice-gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC) et des experts du ministère des finances et de ladite banque. Ils participent depuis le 13 septembre 2021, à une réunion du G20 des vice-ministres des finances et des vice-gouverneurs des banques centrales à Naples en Italie.

Présidence : La Réserve Stratégique Générale lance le séminaire de formation du personnel de la Maison Civile du chef de l'État aux techniques agro-pastorales

La coordonnatrice de la Réserve Stratégique Générale (RSG), un service spécialisé au sein du cabinet du président de la République, a lancé ce mardi 14 septembre 2021 le séminaire de formation du personnel de la Maison Civile du chef de l'État en notions introductives aux techniques agro-pastorales.

Daddy Bidiafu Makedika a ouvert ce semaine dans la commune de la Nsele à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Dans son allocution, Daddy Bidiafu a fait savoir que cette activité est un motif de fierté pour la Réserve Stratégique Générale.

RDC : Modeste Bahati présente le projet "Le sénat se réforme" axé sur 7 propositions clés et estimé à 2 millions $

Le président du Sénat a présenté ce mardi 14 septembre 2021, dans une conférence de presse, un nouveau projet intitulé "Le Sénat se réforme".

Il s'agit d'un programme visant notamment à rapprocher la chambre haute du parlement et les assemblées provinciales desquelles, elle est l'emanation.

A encroire Modeste Bahati, "Le Sénat se réforme" sera axé sur 7 propositions à savoir : 

1. Intégrer la conférence des gouverneurs ;

2. Instaurer le congrès sénat-provinces ;
 
3. Tenir "la quinzaine des provinces au Senat" ;