Politique

Kinshasa : LAMUKA saisit G. Ngobila pour sa nouvelle marche du 29 septembre

La coalition de l'opposition LAMUKA a officiellement saisi le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka au sujet de sa nouvelle marche du 29 septembre prochain dans la capitale de la République démocratique du Congo. 

L'autorité urbaine a été saisie à travers une correspondance datée du 17 septembre 2021 signée par les secrétaires généraux des partis politiques Nouvel Élan d'Adolphe Muzito et l'ECIDé de Martin Fayulu. 

Marche du 15 septembre : Le pouvoir illégitime a révélé à la face du monde sa nature dictatoriale, brutale et son insensibilité au respect de la Constitution (LAMUKA)

Lors d'une conférence de presse tenue ce vendredi 17 septembre 2021 au siège du parti Nouvel Élan à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont déploré et condamné la répression de la dernière marche de la coalition LAMUKA.

Pour le présidium de LAMUKA, cette répression a révélé au monde la nature dictatoriale du régime du président Tshisekedi qui, d'après la même source, se distingue par un despotisme dégradant et honteux qui remet le pays au point de départ à travers les violations massives des droits humains.

Répression de la marche du 15 septembre : LAMUKA exige une enquête neutre pour que les auteurs et commanditaires répondent de leurs actes 

Dans une déclaration politique faite ce vendredi 17 septembre 2021 à Kinshasa, la coalition de l'opposition LAMUKA est montée au créneau pour dénoncer la répression policière contre sa marche du 15 septembre dernier.

Pour cette coalition, le régime "illégitime" du président Tshisekedi fait reculer la République démocratique du Congo en matière du respect des droits de l’homme. 

C'est ainsi que Martin Fayulu et Adolphe Muzito exigent l'ouverture d'une enquête neutre afin de découvrir et sanctionner les responsables de cette répression. 

RDC : LAMUKA annonce une autre marche le 29 septembre prochain 

La coalition de l'opposition LAMUKA sera de nouveau dans la rue à Kinshasa, ainsi que dans d'autres villes de la République démocratique du Congo. 

L'annonce a été faite ce vendredi au cours d'une déclaration politique signée par les membres du présidium à savoir : Martin Fayulu et Adolphe Muzito. 

Cette nouvelle marche aura lieu le 29 septembre prochain. 

RDC : À son tour, le Sénat prolonge l'état de siège  

Les sénateurs ont prolongé pour la 8ème fois consécutive l’état de siège décrété par le président de la République en Ituri et au Nord-Kivu depuis mai dernier.

Contrairement à l’assemblée nationale où un député a voté contre cette prorogation, tous les 88 sénateurs ayant pris part au vote ont dit « oui » lors de la séance plénière convoquée, à cet effet, ce vendredi 17 septembre 2021.

RDC : L'U.E maintient les sanctions contre les dignitaires du régime Kabila jusqu’à décembre 2021

La Cour de Justice de l’Union Européenne réserve une fin de non recevoir au recours introduit récemment par 11 personnalités congolaises proches de l’ancien président Joseph Kabila.

Il s’agit notamment du général d’armée Jonh Numbi, les anciens ministres de l’intérieur Emmanuel Shadary et Evariste Boshab ou encore l’ancien chef de renseignements Kalev Mutond.

Ces personnalités tentaient d’obtenir de cette cour l'annulation des sanctions financières et d’interdiction de déplacements vers l’espace Shegen leur infligées par le conseil européen depuis le 12 décembre 2016.

Soutien de l’AFDC-A à la candidature de Tshisekedi en 2023 : « C’est une position salvatrice » (A. Kabuya)

Bahati Lukwebo a remis à Augustin Kabuya le procès-verbal de la réunion du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) qui a décidé, il y a quelques jours, de soutenir la candidature de Félix Tshisekedi à la présidentielle de 2023.

C’était au cours d’une audience accordée par le président du Sénat au numéro deux du parti présidentiel, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), le jeudi 16 septembre 2021 au palais du peuple.

RDC : Les députés pro-Katumbi ne sécheront aucune plénière de crainte que la Loi Tshiani soit programmée à leur insu (Gratien Iracan)

À l'issue de la plénière du jeudi 16 septembre 2021, le député national Gratien de Saint Nicolas Iracan, membre de l'Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, a affirmé que sa formation politique veille au grain pour contrer toute tentative tendant à programmer la proposition de loi initiée par Noël Tshiani parmi les matières à traiter à l'Assemblée nationale.  

Par ailleurs, il s'est réjoui du fait que cette proposition de loi ne figure pas dans le projet de calendrier de cette session. 

RDC : Martin Fayulu traduit en justice

La société civile des dépendants des policiers et militaires (SOCIDEPOM) a déposé auprès du procureur général près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe, une plainte contre l'opposant Martin Fayulu Madidi.

D'après Pauliane Budjamabe, coordonnatrice de ladite structure et qui a saisi la justice, Martin Fayulu a proféré des injures contre les policiers lors de la manifestation de la coalition LAMUKA.

Angèle Makombo à Fayulu : "Quand on vise la magistrature suprême, on ne peut pas aller jusqu'à glisser des propos des caniveaux"

Les propos tenus par Martin Fayulu, président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) lors de la marche de LAMUKA du 15 septembre 2021 à l'endroit du président de la République et des forces de l'ordre, n'ont pas laissé indifférente la classe politique congolaise.

La présidente de la Ligue des Démocrates Congolais (LIDEC) a, au cours d'une interview accordée à 7SUR7.CD ce jeudi, qualifié les propos de Martin Fayulu de "caniveaux".