Politique

Noël Tshiani : « Je suis plus que serein que ma proposition de loi sera fixée et débattue au cours de cette session de septembre »

Malgré l'absence de sa proposition de loi portant sur le verrouillage de certains postes régaliens dont la magistrature suprême en RDC, sur le projet de calendrier de la session de septembre à l'Assemblée nationale, Noël Tshiani Muadiamvita demeure optimiste quant à l'issue de son initiative. 

Contacté ce jeudi 16 septembre 2021 par 7SUR7.CD, l'ancien candidat à la présidentielle de 2018 dit être plus que serein que sa proposition de loi sera programmée et débattue au cours de cette session. 

RDC - Élections de 2023 : Les alliés de l'UNC (A2018) se mettent déjà en ordre de bataille !

Le secrétaire général intérimaire du regroupement A2018 qui rassemble les partis politiques alliés de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) a organisé le mercredi 15 septembre 2021 à Kinshasa, une matinée politique pour restituer les matières qui ont constitué l'essentiel des assises de l'assemblée générale extraordinaire du mois d'août dernier. 

Assemblée Nationale : La Loi Tshiani non retenue pour la session de septembre

L’assemblée nationale a adopté ce jeudi 16 septembre 2021 son projet de calendrier des matières à traiter durant cette session ordinaire de septembre ouverte mercredi dernier.

Parmi les matières retenues, la Loi Tshiani, à la base de plusieurs tensions au sein de la classe politique congolaise, ne figure pas. 

Cette proposition portée à l’assemblée nationale par le député Nsingi Pululu verrouille notamment l’accès à certaines fonctions de souveraineté nationale telle que celle du président de la République, aux seuls Congolais de père et de mère. 

RDC : L'assemblée nationale prolonge pour la 8ème fois l’état de siège 

Les députés nationaux ont prorogé pour la 8ème fois l’état de siège décrété par ordonnance présidentielle au Nord-Kivu et en Ituri depuis mai dernier. 

C’était lors d’une séance plénière convoquée par le bureau de l’assemblée nationale ce jeudi 16 septembre 2021, 24 heures après l’ouverture solennelle de la session ordinaire de septembre. 

Sur 281 députés nationaux ayant pris part au vote, 280 ont voté pour, un député a voté contre et aucun député ne s’est abstenu.

RDC : L’entérinement des membres de la CENI parmi les matières à traiter durant la session de septembre à l'assemblée nationale 

L’assemblée nationale a dévoilé son calendrier des travaux pour cette session ordinaire de septembre qui s'est ouvert le 15 septembre 2021. 

Au cours de la plénière de ce jeudi, le rapporteur du bureau de l’assemblée nationale a dévoilé à la plénière ce projet qui reprend au total 22 matières à traiter tantôt en commission, tantôt en plénière. 

Haut-Katanga : Le président Tshisekedi a rendu hommage à Gabriel Kyungu

Le chef de l'État, Félix Tshisekedi Tshilombo, s'est incliné devant la dépouille mortelle de l'ex-président de l'assemblée provinciale du Haut-Katanga, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza, ce jeudi 16 septembre 2021. 

Le président Félix Tshisekedi l'a fait en déposant une gerbe de fleurs à l'esplanade du bâtiment du 30 juin, siège de l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga où plusieurs personnalités politiques dont le premier-ministre Jean-Michel Sama Lukonde, le gouverneur Jacques Kyabula Katwe, les députés provinciaux et nationaux prennent part aux obsèques.

RDC : Le FCC exige la suppression "sans délai" de la taxe RAM "illégale et inutile"

La Conférence élargie des présidents du Front Commun pour le Congo (FCC) exige la suppression de la taxe dite de Registre des Appareils Mobiles (RAM) instaurée depuis plus de 6 mois en République démocratique du Congo.

À travers une déclaration politique consultée ce jeudi 16 septembre 2021 par la Rédaction de 7SUR7.CD, cette plateforme politique qualifie cette taxe d'illégale. Le FCC affirme, en outre que la taxe RAM est gérée dans une opacité totale.

Mushobekwa : "Lorsqu'on aspire à la magistrature suprême, on doit se contrôler. Dénigrer son adversaire en s'attaquant à sa vie intime, on perd soi-même toute crédibilité"

Marie-Ange Mushobekwa, cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, a déploré ce jeudi 16 septembre 2021, le langage de certains politiciens de la République démocratique du Congo. 

Via Twitter, Marie-Ange Mushobekwa a déclaré que celui qui aspire à devenir président de la République, doit savoir se contrôler. 

"Lorsqu'on aspire à la magistrature suprême, on doit se contrôler. Il y a des mots qui tuent et des actes qui enterrent leurs propres auteurs", a fait savoir Marie-Ange Mushobekwa. 

Obsèques de Kyungu : Félix Tshisekedi est arrivé à Lubumbashi

Le chef de l'État Congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo, est arrivé à Lubumbashi dans le Haut-Katanga ce jeudi 16 septembre 2021, pour participer aux obsèques de l'ex-président de l'Assemblée provinciale du Haut-Katanga, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Il a été accueilli à l'aéroport international de Luano par le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, accompagné du gouverneur Jacques Kyabula Katwe du Haut-Katanga, du maire de la ville de Lubumbashi et de quelques autorités militaires.

Répression de la marche de LAMUKA : "La constitution nous donne le droit de dire non aux abus du pouvoir de Tshisekedi", (A. Ndombasi)

Ados Ndombasi, député national de l'Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECiDé), a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD le mercredi 15 septembre 2021, condamné la violence et les bavures policières constatées lors de la manifestation de la coalition LAMUKA dans la ville de Kinshasa.

À l'en croire, la constitution dans son article 26 donne le pouvoir à tout citoyen de manifester contre les "abus du pouvoir" de Félix Tshisekedi.