RDC-Élections : de la qualité des elections dépendra l'engagement pour le développement de l'UE, prévient Frederica Mogherini (déclaration)

À un mois des élections générales, l'Union européenne (UE), premier partenaire au développement de la RDC, informe l'opinion que son futur engagement pour le développement avec les nouvelles autorités démocratiquement élues, dépendra de la qualité des élections prévues le 23 décembre 2018.

En clair, si les élections n'obéïssent pas aux standards internationaux, l'UE pourrait suspendre sa coopération bilatérale avec la RDC

Dans un communiqué daté du jeudi 22 novembre parvenu à 7SUR7.CD, la Haute Représentante Frederica Mogherini déclare ceci : ''L’Union européenne suivra attentivement le déroulement des élections en RDC. La tenue d'élections inclusives, transparentes, crédibles et pacifiques sera importante pour son engagement futur en RDC avec les autorités démocratiquement élues pour le développement du pays dans l'intérêt de la population congolaise.

Pour la Haute Représentante de l'UE, le gouvernement et la CENI ont une responsabilité majeure pour l'avenir de la RDC. Les deux doivent oeuvrer à la bonne tenue des élections en respectant la date prévue et les standards de transparence.

Par ailleurs, l'UE encourage le gouvernement à consolider la confiance des électeurs dans le processus électoral et à garantir la liberté de l'espace politique.
Frederica Mogherini insisté aussi sur la liberté de presse et de manifestation pacifique ainsi que l'accès équitable aux médias.

Elle invite aussi toutes les parties prenantes à s'abstenir de toute incitation à la haine et à la violence.

F. Mogherini souhaite également une participation réelle des femmes dans toutes les étapes du processus électoral.

Merveil Molo, stagiaire