Kinshasa : Des magasins des indo-pakistanais refusent de consommer les nouveaux billets de 10.000 FC (Témoignages)

7sur7

Les nouveaux billets portant la signature de l'actuelle gouverneure de la Banque centrale du Congo (BCC), Malangu Kabedi, posent problème dans les supermarchés "RAJU" tenus par des indo-pakistanais, dans le quartier Cité-Verte, dans la commune de Selembao.

 

Le docteur Ted Likongo, habitant le même coin, rapporte à 7SUR7.CD que sa femme a vécu la scène au moment où elle devait faire ses achats avec ces billets fraîchement sortis de la Banque.

 

"Il y a deux jours que je suis passé retirer l'argent à l'un des distributeurs de la FBNBANK, on m'a servi les nouveaux billets de 10 000 FC mais aujourd'hui, nous sommes le 8 août 2022, ma femme s'est rendue pour faire les provisions comme d'habitude au niveau de la Cité-Verte, vers les institutions tenues par les indo-pakistanais et précisément RAJU et tous les établissements RAJU. Ces gens-là ont refusé carrément de prendre l'argent disant que c'était de fausses monnaies. Ils ont appelé en présence de madame leur superviseur, il leur a donné l'ordre de ne pas prendre cet argent", a-t-il expliqué.

 

Lésé et révolté, ce consommateur en appelle à l'implication des autorités compétentes pour une solution rapide.

 

"Dans quel pays nous sommes ? Les indo-pakistanais ou bien des étrangers sont en train de prendre des décisions contre des nationaux ou bien les autorités mises en place. Nous avons des billets maintenant à la maison, nous sommes incapables d'acheter quoi que ce soit. Soit c'est le gouvernement qui est en train de nous duper, soit ce sont ces gens-là qui se croient au dessus de la loi. J'aimerais que les autorités compétentes mettent la police pour qu'on trouve des mesures à contraindre ces gens à accepter cet argent qui sort de la Banque centrale pour le bien de la population", a-t-il ajouté.

 

Notons que la Banque Centrale du Congo avait, dans un communiqué publié le vendredi 5 août en cours, mis fin à la polémique autour de nouveaux billets de 10000 FC et 20000 FC.

 

Elle avait indiqué que ces billets, émis le 4 janvier dernier, ont cours légal sur toute l'étendue du pays et circulent concomitamment aux billets émis antérieurement. Précisant aussi que ce changement est relatif à la nomination de Malangu Kabedi à la tête de l'Institut d'émission, et ce conformément à l'ordonnance n°21/036 du 30 juin 2021 portant nomination d'un gouverneur et de vices-gouverneurs de la BCC.

 

Christel Insiwe