Une

RDC : Les élus nationaux de Kinshasa reçus par le président Tshisekedi

Le chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu le samedi 29 août 2020 à la Cité de l'Union Africaine, le caucus de députés nationaux de la ville de Kinshasa.

À l'issue de la rencontre, Godard Motemona qui a conduit la délégation, a fait savoir à la presse présidentielle qu'ils sont allés présenter au chef de l'État un certain nombre de problèmes qui se posent dans la ville de Kinshasa, parmi lesquels l’insécurité, l’eau, l’électricité et les routes des dessertes agricoles.

RDC : Le chef de l'État condamne les propos à caractère tribal tenus par Mokia contre les ressortissants du Bandundu

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, lors de la 46ème réunion hebdomadaire du conseil des ministres tenue le vendredi 28 août 2020, condamné les propos à caractère tribal tenus par Gabriel Mokia.

Selon une source proche du gouvernement qui s'est confiée à 7SUR7.CD samedi dernier, le 5ème président de l'histoire de la République Démocratique du Congo n'a pas du tout apprécié ces propos.

"Le président a mis en garde contre la propension des groupes qu'on associe aux tribus ou parti politique", a souligné notre source qui a requis l'anonymat.

Kyungu à Kolwezi : « Ceux qui restent figés sur 2023 se trompent. Félix Tshisekedi a 10 ans de pouvoir »

Antoine Gabriel Kyungu Wa Mwanza a tenu un meeting ce samedi 29 août 2020 à Kolwezi, dans la province du Lualaba. 

Sur place, le président national de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo (UNAFEC) a, dans la foulée, rappelé qu'il est porteur d'un message de la paix.   

Ensuite, il s'est étonné du fait que la majeure partie des congolais étaient focus sur 2023, en ce qui concerne le mandat du chef de l'Etat.

RDC : Le FCC exige des enquêtes sur "l'existence attestée des bases abritant des miliciens se revendiquant de l'UDPS"

Dans un communiqué daté du 28 août 2020, le Front Commun pour le Congo (FCC) dit avoir suivi avec grand étonnement l'information faisant état de l'existence attestée des bases abritant des miliciens se revendiquant de l'UDPS, à Kingabwa dans la ville de Kinshasa.

RDC-46è conseil des ministres : Combat de coqs entre le ministre de l’intérieur et le ministre de la décentralisation 

Le conseil des ministres de ce vendredi, 46ème depuis la présidence de Félix Tshisekedi, a été houleux, selon plusieurs sources gouvernementales qui se sont confiées à 7SUR7.CD, juste après la fin de la réunion du gouvernement.

L’affrontement entre le vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières (Gilbert Kankonde) et le ministre d’Etat chargé de la décentralisation (Azarias Ruberwa) a tenu en haleine les membres du gouvernement.

RDC-Tueries des finalistes : "Consterné", le chef de l'État présente ses condoléances et réaffirme son engagement à mettre fin à "ces actes ignobles"

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a réagi aux tueries des finalistes du primaire survenues le jeudi 27 août 2020 dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

À en croire la présidence de la République qui a relayé le chef de l'État via Twitter, c'est avec consternation que le successeur de Joseph Kabila a appris cette nouvelle.

Nord-Kivu/TENAFEP : 5 élèves tués dans un centre lors d'un affrontement entre les FARDC et un groupe rebelle

5 élèves finalistes sont morts avant la passation au centre Ngoyi en territoire de Masisi au Nord-Kivu le jeudi 27 août 2020 dans un échange des tirs entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et un groupe armé local.

Prisca Kamala Luanda, ministre provinciale de l'éducation qui livre la nouvelle, affirme que ce drame est survenu au moment où les élèves se préparaient à passer les dernières épreuves du Test National de Fin d'Études Primaires (TENAFEP).

Réformes électorales prônées par le Groupe de 13 : "Beaucoup d'amis du FCC sont dans la même logique que nous, et nous encouragent", (Thomas Lokondo)

Selon le député national Henri-Thomas Lokondo, certains membres du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila, partagent la même vision que le groupe de 13 personnalités politiques et sociales signataires de l'appel du 11 juillet dernier pour le consensus électoral en RDC.

Déclaration faite par l'élu de Mbandaka le jeudi 27 août 2020 depuis la ville de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga, après la rencontre entre Moïse Katumbi, président du parti Ensemble pour la République et le Groupe de 13.

RDC - Climat des affaires : L'Anapi et le ministre Sakombi Molendo redynamisent la cellule chargé de traiter des dossiers de mutation à caractère commercial

L'agence pour la promotion des investissements ( Anapi)  et le ministre des Affaires Aimé Sakombi Molendo ont redynamisé la cellule spéciale de traitement des dossiers de mutation à caractère commercial.

La cérémonie de redynamisation de cette cellule, couplée à la mise sur pied du comité de suivi des réformes, s'est déroulée ce vendredi 27 août 2020, en présence du secrétaire général aux Affaires foncières.

Réformes électorales : À Lubumbashi, Moïse Katumbi encourage le Groupe de 13 à poursuivre sa démarche

Le groupe de 13 personnalités politiques et sociales signataires de l'appel du 11 juillet pour le consensus électoral en RDC, a été reçu ce jeudi 27 août 2020 à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga par Moïse Katumbi, président du parti politique Ensemble pour la République.

Les échanges entre l'ancien gouverneur de l'ex-province du Katanga et le groupe de 13, qui se sont déroulés pendant plus de 2h, étaient axés sur les réformes électorales à opérer en République Démocratique du Congo avant la tenue des élections générales prévues en 2023.