Une

Bukanga Lonzo : Matata sera jugé par la Cour Constitutionelle, sa requête déclarée non fondée

Contrairement à la lecture des faits telle que faite par ses avocats, l'ancien premier ministre Matata Ponyo sera jugé par la Cour Constitutionelle sur le dossier Bukanga Lonzo. 

Sa requête introduite à la Cour Constitutionelle en inconstitutionnalité de la décision du bureau du Sénat levant ses immunités et autorisant les poursuites à son encontre a été déclarée recevable mais non fondée par cette juridiction dans un arrêt rendu le mardi 14 septembre 2021.

Fayulu : "Certains dirigeants du monde sont trop tolérants à l'égard de quelqu'un qui n'a pas gagné, qui passe son temps à draguer les jeunes filles et à voyager"

Martin Fayulu Madidi est monté au créneau ce mercredi 15 septembre 2021 pour dénoncer la répression policière contre la marche de la coalition de l'opposition LAMUKA à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Sans aller par le dos de la cuillère, le leader du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) accuse certains dirigeants mondiaux d'être trop tolérants envers quelques chefs d'États africains, ce qui est, selon lui, à la base du recul de la démocratie.

Martin Fayulu : "On m'a mis les doigts partout, j'ai été brutalisé"

Martin Fayulu Madidi, président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) accuse la Police de l'avoir brutalisé lors de la marche de ce mercredi 15 septembre 2021 étouffée par les forces de l'ordre à Kinshasa.

À en croire Martin Fayulu qui a accordé une interview à la presse pendant la répression de la marche de LAMUKA, les éléments des forces de l'ordre lui ont même mis les doigts partout.

Kinshasa : Gaz lacrymogènes à Bitabe pour disperser les Kinois qui veulent accompagner Fayulu et Muzito 

Les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les Kinois qui tentent d'accompagner Martin Fayulu et Adolphe Muzito dans le cadre de la marche de ce mercredi 15 septembre 2021.

Actuellement, ces deux leaders de la coalition de l'opposition LAMUKA sont bien encadrés par les éléments des forces de l'ordre au niveau de Bitabe à Tshangu.

À noter que cette marche n'était pas autorisée par le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka. 

Jephté Kitsita

Marche de LAMUKA : Le siège de l'ECIDé de Fayulu sur Triomphal assiégé par la Police (Situation à 8h15)

Les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont assiégé le siège du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) de Martin Fayulu, situé sur le Boulevard Triomphal dans la commune de Kasa-Vubu.

En effet, les éléments de la Police sont déployés sur le lieu pour empêcher tout rassemblement de plus de 20 personnes, afin d'éviter que les militants de la coalition LAMUKA puissent marcher comme prévu ce mercredi 15 septembre 2021.

Kinshasa : Dispositif sécuritaire renforcé aux alentours du Palais du Peuple, point de chute de la marche de LAMUKA (Situation à 8h00)

Le dispositif sécuritaire est fortement renforcé ce mercredi 15 septembre 2021 aux alentours du Palais du Peuple, situé dans la commune de Lingwala à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Plusieurs éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) sont déployés sur ce lieu, qui a été choisi comme le point de chute de la marche de la coalition de l'opposition LAMUKA.

En effet, LAMUKA a appelé à l'organisation de cette marche pour s'opposer notamment à la "politisation" de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

RDC : La session de septembre s'ouvre ce mercredi au Parlement 

Le rapporteur de l'Assemblée nationale Joseph Lembi Libula, a, dans un communiqué publié le mardi 14 septembre 2021, annoncé la tenue d'une plénière ce mercredi 15 septembre 2021.

Un seul point sera à l'ordre du jour à savoir : « l'ouverture solennelle de la session ordinaire de septembre 2021».

De son côté, la chambre haute du parlement a aussi confirmé l’ouverture de la session ordinaire de septembre ce mercredi.

Rappelons que la session ordinaire de septembre est essentiellement budgétaire. 

Kinshasa : Un wagon transportant le ministre des Transports Chérubin Okende a déraillé à la 15ème rue Limete

Le ministre des Transports et Voies de communication, Chérubin Okende, a connu un accident ce mardi 14 septembre 2021, aux environs de midi, sur la voie ferrée de Kinshasa.

Un wagon du train de la SCTP le transportant, lui et quelques membres de son cabinet, a connu un déraillement au niveau de la 15 ème rue Limete industriel.

Selon la cellule de communication du ministère de Transports et Voies de communication, rien de de grave n'a été enregistré. Il y n'a pas pas eu de mort ni des blessés.

RDC : La présidence a connu un dépassement budgétaire de 126,5 % fin août 2021 (Min. Budget)

Selon les données chiffrées du ministère du Budget parvenues à 7SUR7.CD ce mardi 14 septembre 2021, les dépenses de la Présidence de la République ont connu un dépassement budgétaire de 126,5 % durant la période allant de janvier à août 2021.

En effet, le budget voté se situe à 319.706.264.915 de francs congolais (près de 160 millions USD) pour tout l’exercice et 213 milliards de francs congolais (près 106 millions USD) jusqu’à fin août. 

Kinshasa : G. Ngobila suggère à LAMUKA d'organiser sa marche le 17 septembre au lieu du 15

Le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a échangé le lundi 13 septembre 2021 avec les représentants des différentes organisations politiques qui ont prévu des marches cette semaine dans la capitale de la République démocratique du Congo.

Lors de cette rencontre, le gouverneur de la ville a fait savoir à ses hôtes qu'il n'était pas en mesure d'encadrer toutes ces différentes manifestations.