Une

Transparence des informations budgétaires: voici les 8 recommandations de l'Enquête REGED

Les Réseaux Gouvernance Economique et Démocratie ( REGED), une structure de la société civile a réalisé une enquête, en collaboration avec la vice-primature du budget, sur le budget ouvert (EBO) édition 2019.

S'agissant de la transparence dans l'accès du public aux informations sur la façon dont le pouvoir public  collecte et  dépense les ressources publiques, les résultats de cette enquête indiquent que la RDC occupe la  33 ème place.

Cette  enquête rapporte que la RDC a réalisé une légère progression sur cet indicateur par rapport à 2017 où elle occupe la  29 ème.

Procès 100 jours : Le Tribunal se prononce dans 48h sur les demandes de mise en liberté provisoire de Kamerhe et Jammal

L'audience qui se déroulait en chambre du conseil ce lundi 11 mai 2020 à la prison centrale de Makala relative à l'affaire du programme du jours de 100 jours du chef de l'État vient de se clôturer.

À l'issue de cette audience qui devait notamment statuer sur les demandes de mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe et de l'homme d'affaires Samith Jammal, le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe a promis de se prononcer sur cette question dans 48h.

Programme 100 jours : "Je n'en étais pas le seul superviseur. Il y avait toute une équipe de supervision", (Kamerhe) 

Devant le tribunal ce lundi 11 mai 2020 à la prison centrale de Makala, le directeur de cabinet du chef de l'État, Vital Kamerhe, a déclaré qu'il n'était pas la seule personne à superviser le programme de 100 jours.

"Je n'en étais pas le seul superviseur. Il y avait toute une équipe de supervision et une équipe de coordination", a martelé le président de l'Union pour la Nation Congolaise.

Procès 100 jours : La poursuite de l'instruction renvoyée au 25 mai prochain

La poursuite de l'instruction du procès qui s'est ouvert ce lundi 11 mai 2020 sur le dossier dit de 100 jours du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a été renvoyée au 25 mai 2020.

Ce renvoi fait suite à la demande introduite par les avocats de la défense pour leur permettre d'accéder à un certain nombre d'éléments.

Le directeur de cabinet du chef de l'État, Vital Kamerhe, est parmi les accusés. Il lui est reproché notamment le détournement de fonds alloués au programme de 100 jours.

Jephté Kitsita

Procès de Kamerhe : Pas de direct à la RTNC ce lundi

Le procès du directeur de cabinet du chef de l'État, Vital Kamerhe, qui s'ouvre ce lundi 11 mai 2020 à la prison centrale de Makala ne sera pas retransmis en direct sur la Radio Télévision Nationale Congolaise, (RTNC).

L'information est confirmée par le directeur général adjoint de la RTNC, Freddy Mulumba.

À noter que la chaîne de télévision Canal Futur avait obtenu du tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe l'autorisation de couvrir ce procès.

Procès de Kamerhe : Dispositif sécuritaire renforcé à la prison de Makala

Le dispositif sécuritaire est renforcé ce lundi 11 mai 2020 à la prison centrale de Makala où s'ouvre le procès du directeur de cabinet du chef de l'État, Vital Kamerhe.

Aux alentours de la prison de Makala, plusieurs éléments de la Police Nationale Congolaise sont déployés pour assurer la sécurité et le bon déroulement dudit procès.

Pour rappel, Vital Kamerhe est accusé de détournement de fonds publics relatif au programme des 100 premiers jours du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

RDC : Tshisekedi et Macron ont échangé sur une collaboration entre l'INRB et l'Institut Marie-Curie en France

Lors de la 30ème réunion du conseil des ministres tenue le vendredi 8 mai 2020 par vidéoconférence, le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a informé les membres du gouvernement des entretiens qu'il a eus avec son homologue français Emmanuel Macron.

Félix Tshisekedi a indiqué que leurs discussions ont notamment porté sur des échanges et la collaboration entre l'Institut National de Recherche Biomédicale, (INRB), et l'Institut Marie-Curie en France.

RDC : À son tour, Mukuna traduit en justice pour "viol et menaces de mort"

L'évêque Pascal Mukuna a été traduit en justice pour "viol, rétention illicite et menaces de mort" par Mamie Tshibola, épouse de son ancien collaborateur Kantshia Milongo. 

La plainte a été déposée ce vendredi 8 mai 2020 au Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe. 

Dans cette plainte, Mamie Tshibola affirme que le responsable de l'église Assemblée Chrétienne de Kinshasa (ACK) l'a obligé d'avoir des relations sexuelles avec lui pour récupérer le certificat d'une parcelle de son mari, située dans la commune de Bandalungwa. 

Covid-19 : La RDC et le Congo-Brazzaville décident de mener une étude sur l'efficacité du Covid-Organics

Le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a effectué jeudi 7 mai 2020, une visite guidée du nouveau laboratoire de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) à Kinshasa, en compagnie.

Cette visite conduite par le directeur général de l’INRB, qui est en même temps secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte contre le Covid-19 en RDC, le Prof. Jean-Jacques Muyembe Tamfum, a commencé par l’amphithéâtre pour se terminer par la visite de tous les laboratoires.

RDC-Sénat : Malgré les excuses de T. Mwamba, les sénateurs rejettent la proposition de B. Goya sur la commission d'enquête

Alexis Thambwe Mwamba a présenté des excuses suite à l'altercation survenue le 30 avril dernier à l'hémicycle entre lui et la sénatrice Bijoux Goya qui lui demandait des comptes sur la rénovation du sénat.

C'était lors de la plénière du jeudi 07 mai portant notamment sur l'examen de la proposition de loi portant sur la prorogation de l'État d'urgence sanitaire.

"J'ai beaucoup de respect pour les femmes en général et les sénatrices  en particulier. Je suis désolé pour l'incident survenu le 30 avril dernier", a dit le président de la chambre des sages.