Nord-Kivu/Ebola : Suspension d'activités préventives dans les zones de santé de Butembo et Katwa

Publié mar 19/03/2019 - 09:40

La solidarité syndicale des infirmiers du Congo, "SOlSYCO" et le syndicat national des cadres, agents et employés des secteurs des services "SYNCASS", pool de Butembo, haussent le ton face aux résistances enregistrées à l'égard des équipes de riposte contre la maladie à virus ebola dans la région.

C'est à l'issue d'une assemblée générale extraordinaire qui a réuni, samedi 16 mars, les infirmiers titulaires et les directeurs de nursing des zones de santé de Katwa et de Butembo, membres de ces syndicats que de nouvelles mesures ont été prises.

A l'occasion, les professionnels de la santé, tout en réitérant leur volonté de continuer à œuvrer fermement à l'éradication du virus ebola, condamnent les menaces dont ils sont victimes et la sauvagerie perpétrée par des inciviques sur les formations sanitaires destinées à s'occuper des malades atteints par ebola.

Par ailleurs, l'intersyndicale de la santé qui accuse les femmes d'être les premières actrices de la résistance, décide de suspendre les activités préventives jusqu'à l'amélioration des conditions de travail.

"Les professionnels et administratifs de santé décident de suspendre toutes les activités préventives, notamment la consultation prénatale, préscolaire, la vaccination de routine jusqu'à nouvel ordre. Dans le cas où la situation ne changerait pas ou empirerait davantage, ceux-ci se réservent le droit de suspendre les soins aux malades, soit une grève sèche" a indiqué Vake Okelo, coordonnateur de l'intersyndicale à Butembo.

Rappelons qu'au moins trois attaques armées ont ciblé deux centres de traitement ebola dans la zone de Butembo et Katwa depuis l'apparition du virus dans la région, occasionnant la suspension des travaux des partenaires au gouvernement dont MSF.

Isaac Kisatiro/Correspondant 7SUR7.CD à Butembo