Santé

Ebola à Goma : Le Rwanda ferme ses frontières

Aucun mouvement à la petite et à la grande barrière entre le Rwanda et la RDC à Goma, la matinée de ce jeudi 1er août 2019.

La République voisine du Rwanda vient de fermer ses frontières quelques heures après la détection de deux nouveaux cas confirmés à Goma.

Tous les commerçants traversant quotidiennement à la petite barrière (Goma-Gisenyi) viennent d'être refoulés par les services commis à ce poste frontalier.

Cependant, seulement les congolais vivant à Gisenyi (Rwanda) peuvent sortir mais interdits d'y entrer.

RDC-Ebola: un vaccin anti-Ebola créé avec l'apport du Royaume-Uni et déjà appliqué à 180. 000 congolais (communiqué)

La maladie à virus Ebola continue de battre son plein en République démocratique du Congo (RDC) dans sa partie est en endeuillant plusieurs familles. 

Vu la menace que cette épidémie représente pour l'humanité, le Royaume Unis alerte la communauté internationale à se liguer comme un seul homme pour appuyer les efforts de riposte de la RDC en apportant des moyens financiers conséquents au gouvernement congolais. 

Ebola : le Royaume-Uni invite la communauté internationale à allouer des moyens financiers conséquents à la RDC pour endiguer ce virus 

La maladie à virus Ebola continue de gagner du terrain en République démocratique du Congo (RDC) dans sa partie est, en endeuillant plusieurs familles. 

Vu la menace que cette épidémie représente pour l'humanité, le Royaume-Uni invite la communauté internationale à se liguer contre un seul homme afin d'appuyer les efforts de riposte de la RDC en apportant des moyens financiers conséquents au gouvernement congolais. 

RDC-Ebola : "Les moyens financiers pour faire face à cette épidémie sont là et nous allons engager les étudiants en médecine pour nous aider", (Muyembe)

Le professeur Jean Jacques Muyembe, secrétaire du comité multi sectoriel pour la riposte contre la maladie à virus Ebola qui décime actuellement deux provinces de l'est de la RDC, assure que le financement nécessaire a d'ores et déjà été disponiblisé pour faire face à cette épidémie.

Devant la presse à Goma ce mercredi 31 juillet, le désormais responsable des opérations de la riposte a réitéré son inquiétude, celle de s'assurer qu'il va pouvoir compter maintenant sur un personnel compétant, vu que les moyens financiers sont quant à eux déjà assurés.

Goma : Le deuxième cas positif d'Ebola est décédé (officiel)

Le cas confirmé de la maladie à virus Ebola détecté en ville de Goma (Nord-Kivu) est décédé au centre de traitement de Munigi en territoire de Nyiragongo où il était pris en charge depuis sa détection.

L'annonce vient d'être faite par le professeur Jean Jacques Muyembe, secrétaire du comité multi sectoriel de riposte contre Ebola, ce mercredi 31 juillet, dans un entretien avec la presse.

Il affirme que le malade était en phase terminale lors de sa découverte.

Le pistage des contacts à haut risque et contacts des contacts continu, en vue de leur vaccination.

Deuxième cas d’Ebola à Goma : "Les contacts sont identifiés et seront vaccinés ce mercredi" (Prof Muyembe)

Un deuxième cas confirmé de la maladie à virus Ebola a été déclaré ce mardi 30 juillet dans la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

Le professeur Jean-Jacques Muyembe, secrétaire du comité multi sectoriel en charge de la riposte contre la maladie à virus Ebola, a, au cours d’un point de presse animé à Goma appelé la population au calme.

Il a affirmé que les contacts du malade sont déjà identifiés, les contacts des contacts également, et leur vaccination sera lancée à partir de ce mercredi 31 juillet à Goma, avec un vaccin "déjà sur place."

RDC-Ebola : "Je ne suis pas venu remplacer quelqu'un et je n'ai pas besoin de poste, je vais éradiquer Ebola et rentrer dans mon Labo" (Muyembe)

Le professeur Jean-Jacques Muyembe, ayant désormais la charge de la riposte contre la maladie à virus Ebola, refuse de faire des polémiques sur sa nomination par le chef de l'État et la démission du ministre de la santé Oly Ilunga.

Dans une conférence de presse tenue mardi 30 juillet à Goma, Jean-Jacques Muyembe a promis d'éradiquer la maladie à virus Ebola dans 3 ou 4 mois.

Urgent : Un deuxième cas confirmé d'Ebola signalé à Goma

Un deuxième cas de la maladie à virus Ebola a été confirmé ce mardi 30 juillet 2019 dans la ville de Goma en province du Nord-Kivu. 

L'annonce a été faite par le professeur Muyembe au cours d'une conférence de presse qu'il anime au moment de la rédaction de cet article.

Selon la même source, le malade est pris en charge au Centre de Traitement d'Ebola de Nyiragongo.

RDC : Les États-Unis annoncent une aide supplémentaire de plus de 38 millions USD pour contenir l’épidémie d’Ebola

Dans un communiqué de presse daté du 24 juillet dernier et parvenu ce jeudi a 7SUR7.CD, les États-Unis d'Amérique, par l’entremise de l’Agence des États-Unis pour le Développement International "USAID", fournissent plus de 38 millions USD d’aide supplémentaire afin de contribuer à éradiquer l’épidémie d’Ebola qui sévit en République Démocratique du Congo depuis le 1er août 2018.

Sur les 38 millions de dollars américains, 15 millions sont destinés à l’Organisation Mondiale de la Santé. 

RDC: 300 millions $ de la Banque Mondiale pour financer la riposte mondiale contre Ebola 

La Banque Mondiale (BM) compte disponibiliser une enveloppe de 300 millions USD pour renforcer son appui à la riposte mondiale de la  maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo (RDC). 

Cette décision est consécutive à l'annonce faite par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclarant Ebola une urgence sanitaire de portée internationale. 

La directrice générale de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva, appelle à la mobilisation générale pour endiguer cette maladie qui endeuille plusieurs familles congolaises.