Sécurité

RDC : Pour Fayulu, les tueries persistent à Beni "car le pays possède des dirigeants illégitimes"

L'opposant congolais Martin Fayulu Madidi en meeting à Beni (Nord-Kivu) ce mardi 24 décembre 2019 a déclaré que les massacres de civils dans cette région persistent car la République Démocratique du Congo possède "des dirigeants illégitimes".

L'homme de la vérité des urnes a insisté sur la nécessité de mettre fin à ce cycle de violences à Beni en vue de contribuer au développement de cette entité.

Il a, pendant plusieurs minutes, affirmé "qu'il n'y a pas de Congo sans Beni, et que le Congo ne sera jamais divisé".

Nord-Kivu : Un autre chef rebelle se rend avec 31 de ses hommes et dépose 21 armes à Masisi

Le général autoproclamé connu sous le nom de Delta, du groupe armé FDDH, membre de la rébellion de Nyatura s'est rendu auprès des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), ce mardi 24 décembre 2019 dans le groupement Kibabi, en territoire de Masisi au sud de la province du Nord-Kivu.

Sud-Kivu : des rebelles Nyatura délogés de leurs positions par les FARDC entre Sud-Kivu et Nord-Kivu

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont délogé lundi 23 décembre les miliciens du groupe armé Nyatura de leurs positions situées dans le village de Bushugulu en territoire de Kalehe au Sud-Kivu et dans le village de Katuunda en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

C’est ce qu’affirme, l’un des porte-paroles de l’armée au Sud-Kivu, le capitaine Dieudonné Kasereka qui s’est confié à 7SUR7.CD.

RDC : Des véhicules blindés seront mis à la disposition des FARDC pour faire des patrouilles et poursuivre les ADF dans les zones dangereuses

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, lors de la 15ème réunion ordinaire du conseil des ministres qu'il a présidée le vendredi 20 décembre dernier, annoncé la mise à disposition de véhicules blindés de l’Etat Major Général pour permettre aux FARDC de faire des patrouilles et de poursuivre des ADF-MTM dans les zones dangereuses, et ceci jusque dans leur dernier retranchement.

Le président de la République a aussi annoncé que des véhicules tout terrain seront livrés la semaine prochaine en appui au dispositif matériel planifié pour ce faire.

Goma : La police présente 64 présumés criminels interpellés en une semaine

Le commissariat provincial de la Police Nationale Congolaise (PNC) au Nord-Kivu, a, ce vendredi 20 décembre 2019, présenté au gouvernement provincial, 64 personnes présumées semeuses des troubles et responsables de l’insécurité en ville de Goma. Parmi ces 64 « présumés criminels », on note la présence de 13 femmes dont certaines qui sont haletantes et 51 hommes. Ils ont été interpellés, certains en flagrance, pendant la semaine du 13 au 20 décembre 2019.

RDC : 14.000 militaires et 1.050 membres d'unités de police constituées, voici les détails du mandat de la MONUSCO prorogé d'un an

Le mandat de la Mission de l'Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo, (MONUSCO), a été renouvelé d'une année le jeudi 19 décembre 2019.

Cette prorogation du mandat de la Mission onusienne en RDC a été adoptée par le Conseil de Sécurité à l’unanimité par ses 15 membres.

Cependant, la MONUSCO doit maintenir un effectif maximum de 14.000 militaires, 660 observateurs militaires et officiers d’état-major, 591 policiers et 1.050 membres d’unités de police constituées. 

Sud-Kivu : plus de 400 rebelles du CNRD/FDLR capturés à Kabare et Walungu

Plus de 400 éléments du Conseil National pour la Renaissance et la Démocratie (CNRD) dissidents des forces Démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) se sont rendus mercredi aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et d’autres capturés après des opérations militaires.

 

C’était dans les villages compris entre la chefferie de Nindja en Territoire de Kabare et le sous groupement de Nzibira en Territoire de Walungu.

C’est- ce que confirme le commandant de la 33ème Région Militaire le Général Major Akili Muhindo Mundos.

Sud-Kivu : De nouvelles offensives contre les rebelles CNRD/FDLR lancées par l'armée à Kabare

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé, mardi 17 décembre 2019, le lancement de nouvelles offensives contre les rebelles du Conseil National pour la Renaissance et la Démocratie (CNRD) dissidents aux FDLR, dans le Territoire de Kabare (Sud-Kivu).

D'après le capitaine Dieudonné Kasereka, un des porte-paroles de la 33ème région militaire dans le Sud-Kivu, les opérations contre ladite rébellion se poursuivent jusque dans le Territoire de Mwenga.

RDC-Assaut final contre les ADF à Beni : "Ces opérations sont les dernières, rien ne va freiner l'élan pris par les FARDC", (Major Ndjike)

Les opérations militaires dites, "de grande envergure", lancées depuis fin octobre dernier par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), pour la traque de tous les groupes armés encore actifs dans l'Est de la RDC en général et en province du Nord-Kivu en particulier, se poursuivent et pourraient être les dernières, pour la pacification de cette partie du pays.

Kinshasa : 3 bandits, "auteurs des enlèvements des jeunes femmes à bord de leur taxi Ketch", arrêtés par la police

Le banditisme urbain continue de battre record à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo où des cas de braquage sont signalés dans les taxis. 

Ce lundi 16 décembre 2019, le commissaire provincial de la police de Kinshasa annonce, via un communiqué, avoir mis la main sur 3 bandits qui excellent dans l'enlèvement des jeunes femmes à bord de leur voiture taxi de marque "Ketch".