Sécurité

RDC-Insécurité dans l'Est : "Les opérations seront menées par les FARDC, pas besoin que des armées étrangères traversent" (général Kasonga)

Les militaires des pays de la région des Grands Lacs, notamment ceux du Rwanda, du Burundi, de l'Ouganda et de la Tanzanie, ne feront pas leur entrée sur le sol congolais pour mener conjointement avec les Forces Armées de la RDC, les opérations militaires de traque des groupes armés dans l'Est du pays.

C'est une précision donnée samedi 26 octobre par le général Léon Kasonga, porte-parole des FARDC, dans une conférence de presse tenue à Goma, province du Nord-Kivu, à l'issue de la réunion qui a réuni l'armée congolaise et les chefs d'États-majors de pays sus évoqués.

Beni : Situation confuse à Mbau, la population en débandade suite à une attaque rebelle

La situation est confuse dans la soirée de ce dimanche 27 octobre 2019 à Mbau agglomération située sur l'axe Beni-Oicha à quelques kilomètres d'Ocha chef-lieu du territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

La présence des combattants de l'ADF qui est confirmée par la population mais pas officiellement a causé une panique généralisée. Certains habitants ont vidé les maisons et ont pris la direction de l'Ouest (vers Mantumbi), les autres sont enfermés dans leurs maisons.

Les véhicules qui quittaient Bunia pour Beni et ceux de Beni pour Bunia sont bloqués de part et d'autres .

Nord-Kivu : "Il n'y aura pas d'opérations conjointes avec les armées étrangères en RDC", (gouverneur Kasivita)

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita a tenu à rassurer sa population ainsi que celle de toute la partie Est du pays, sur les informations qui circulent concernant un éventuel déploiement des forces armées du Rwanda, du Burundi, de l'Ouganda et de la Tanzanie.

Kasaï : Environ 300 volontaires, dont des ex-miliciens Kamuina Nsapu, transférés à Kitona pour une formation militaire 

Environ 300 volontaires de la ville de Tshikapa parmi eux, des ex miliciens Kamuina Nsapu qui ont accepté de servir le pays sous le drapeau, ont été transférés à Kitona, pour suivre une formation militaire. 

Ils ont quitté la ville de Tshikapa le samedi 26 octobre 2019.

Selon le commandant du 2105ème bataillon militaire, le colonel Bruce, qui a livré cette information aux médias locaux, ces nouvelles recrues dans l’armée ont passé aux côtés des officiers des FARDC, deux mois d’observation et ont témoigné de leur souci de servir le pays sous le drapeau.

Kinshasa : Incursion des kulunas munis d'armes blanches dans un domicile à Ngaliema, 3 suspects aux arrêts (Police)

Dans la nuit du samedi au dimanche 27 octobre 2019, un groupe de kulunas (bandits ndlr) porteurs d'armes blanches, ont fait incursion au domicile d'un certain Jean Mukono.

Selon la Police Nationale Congolaise qui livre cette nouvelle via son compte Twitter, ledit domicile est situé au quartier Ngomba-Kinsusa dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

"Ils ont détruit la porte de la maison", renseigne la Police Nationale Congolaise. 

RDC : Les forces armées de 5 pays de la sous-région vont « mutualiser leurs efforts » pour traquer les groupes armés dans l'Est du pays

La ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, abrite depuis ce jeudi 24 octobre 2019, une réunion sécuritaire « de haute importance », conjointe entre les forces armées de la RDC et celles du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda et de la Tanzanie.

Objectif, « mutualiser les efforts en vue de traquer tous les groupes armés présents dans l’Est de la RDC et particulièrement dans la province du Nord-Kivu.

Nord-Kivu : Plusieurs armes récupérées par les FARDC après un bouclage dans le Masisi

Le secteur opérationnel militaire Sokola 2 Nord-Kivu annonce avoir découvert une  importante cache d'outils de guerre dissimulés dans un domicile en localité de Ngesha, groupement Burora dans le Masisi ( Nord-Kivu)

Ce, à l'issue d'une fouille effectuée mardi 22 octobre dernier par le 3410ème régiment des FARDC basé dans ce coin. 

Beni : 11 miliciens Maï-Maï se sont rendus aux autorités à Kisima et affirment avoir répondu à l'appel de Tshisekedi

11miliciens Maï-Maï du groupe Alliance des Patriotes pour la Reconstruction du Congo, (APRC), se sont rendus lundi 21 Octobre dernier, aux autorités administratives à Kisima, un village situé dans la commune rurale de Bulongo, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Ces belligérants affirment avoir quitté la brousse sur appel du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, qui a invité les groupes armés qui pullulent dans l’Est du pays à déposer les armes pour la pacification de la RDC.

Nord-Kivu : L'auditorat militaire arrête 4 groupes des présumés bandits qui sèment l'insécurité à Béni et à Butembo

L'auditorat militaire près la Cour militaire opérationnelle du Nord-kivu a procédé, ce mardi 22 octobre 2019, à l'arrestation de 4 groupes des présumés bandits, rapporte une dépêche de la presse militaire.

Selon cette dépêche, ces présumés criminels sont considérés comme des auteurs de l'insécurité qui sévit actuellement dans  les circonscriptions de Béni et de Butembo.

D'après l'avocat général près cette juridiction, ces présumés criminels ont été arrêtés au terme des différentes enquêtes menées depuis environ trois semaines par la justice militaire.

Kinshasa-Marche CLC : Aucun incident selon la Police qui félicite les participants pour la discipline (Communiqué)

Selon un communiqué de la police ville de Kinshasa, la marche du Comité Laïc de Coordination contre la corruption et l'impunité ce lundi à Kinshasa, s'est déroulée sans incident.

Aucune arrestation, aucun mort, aucun incident, note la police qui félicite les participants pour la discipline.

Ci-dessous le communiqué