Tribune

Justice : Kamerhe, victime politique du FCC et de l'UDPS (Tribune de Me Tshibumbu Olivier)

Kamerhe mérite-il vraiment la prison ? Apparemment Non, si on scrute bien les propos tenus lors de sorties médiatiques des décideurs politiques de l'UDPS et du PPRD. 

Aujourd'hui, les deux partis se déballent au grand jour. Chacun accusant l'autre d'avoir monté un coup contre Vital Kamerhe. 

Décidemment, l'arrestation du Dircab du chef de l'État a été bien planifiée. L'objectif était  d'éliminer un adversaire politique gênant. Le temps à toujours raison. Maintenant  que le mariage vole en éclats, tout le monde crache le morceau. 

RDC : Le fichier National de la population et le Plan National du Numérique devront être la priorité de l’action gouvernementale (Tribune de Me Tshibuabua)

L’essence même d’un Etat consiste à exercer sa souveraineté sur un territoire bien déterminé composé d’une population identifiée. L’identification de la population consiste à collecter les données personnelles des gens, tels que : le nom, le lieu et date de naissance, l’adresse, etc…. afin d’établir un fichier national ou un registre national. 

Tribune : Le président F. TSHISEKEDI en exténuation au pouvoir en 21 mois : J. KABILA était un Ubermensch ?

Dans son point de presse du 1 octobre 2020, tenu à la clôture de son énième voyage en Belgique (son deuxième Congo) le Président F.Tshisekedi a affirmé « Il est humainement épuisant d’accomplir deux mandats à la tête de l’État ». A l’antipode, l’UDPS martèle la rengaine de sa préparation tous azimuts pour que F. Tshisekedi remporte les élections, qui selon ses cadres devront avoir lieu en 2033, afin de conserver le pouvoir pendant 370 ans. Dramatique et consternante contradiction, aux conséquences politiques ébranlantes, entre l’UDPS dans son discours éterniste et son autorité morale.

RDC: Se définissant comme « Gardien intellectuel de la République », Kabasu Babu exige un audit de la présidence de la République (lettre ouverte)

Kinshasa, le 15 Septembre 2020

De: Hubert  Kabasu Babu Katulondi 
Citoyen républicain congolais
C/O Medias publicateurs
 
A:

  • Honorable Présidente de l’Assemblée nationale Jeanine Mabunda  
  • Honorable  Président du Sénat Alexis Thambwe Mwamba  
  • Honorables sénateurs et députés 

 
Objet : L’impératif d’un audit budgétaire-financier de la présidence de la république comme service public et l’évaluation de ses programmes 

 
Chers Compatriotes et Honorables,

Tribune - Session de septembre au Parlement : enjeu pour le succès de la présidence de l'UA par la RDC en 2021 (Prof Nzeza Ribio)  

Début 2021, le sud-africain Cyril Ramaphosa cèdera la présidence de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernements de l’Union Africaine (UA) au congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.  La République Démocratique du Congo (RDC) prendra donc les rênes de l’organisation panafricaine à un moment particulier de l’histoire, celui de la COVID-19.

RDC - Ingérence extérieures : la sénatrice Francine Muyumba salue le discours du président du sénat Thambwe Mwamba (tribune)


Je salue l’appel du président Alexis Thambwe Mwamba sur le respect de la convention de Vienne et de la Charte des Nations Unies par certaines représentations diplomatiques en République Démocratique du Congo.

Tribune - Prof André Mbata : Le Parlement ne peut jamais déchoir Félix Tshisekedi ni aucun autre Président de la RD du Congo

La sortie médiatique de Pasteur Théodore Ngoy, président national d’un petit parti politique dénommé « Congo pour la Justice » (C.Just.) et son collègue Martin Fayulu Madidi, président national de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDE), l’un des leaders de la coalition Lamuka et son « président (de la République) auto-proclamé » à l’issue de l’élection présidentielle de décembre 2018 a fait la « une » des médias kinois et réveillé plusieurs pseudo-juristes et constitutionnalistes dans une sorte de masturbation intellectuelle en droit constitutionnel qui ne pouvait se j

Énergie : L'hydroélectricité détient un droit de véto sur le développement socio-économique de la RDC (Tribune de l'ingénieur civil Élie Nkumbi)

Tout en soutenant la diversification énergétique, il est important qu'on ne perde pas de vue que le développement socio-économique du pays passe sans contredit par l'hydroélectricité. 

Avec une potentialité hydroélectrique estimée à environ 100 GW dont 40 GW pour le seul site d'Inga et 60 GW répartie sur 780 sites dans les 145 territoires du pays, le challenge pour l'émergence de la RDC nous impose la transformation de ce vaste potentiel hydroélectrique en richesse sur un schéma énergétique de production centralisée mais aussi sur celui de la production répartie (décentralisée).