Politique

Tension entre FCC et CACH : La CCD de Lisanga Bonganga invite LAMUKA à sonner l'alerte collective contre la coalition au pouvoir

Dans une déclaration politique rendue publique le samedi 25 juillet 2020 à Kinshasa, la Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD) dénonce les dérives de la coalition FCC-CACH au pouvoir et invite LAMUKA à sonner une alerte collective afin d'y mettre un terme.

Le FCC-Butembo à Tshisekedi : « Nous croyons à la coalition, nous encourageons notre coalisé à se ressaisir avant qu’il ne soit tard »

Le Front Commun pour le Congo (FCC), coordination de la ville de Butembo (Nord-Kivu) a été reçu par l’autorité urbaine après une marche de soutien aux institutions de la République ce samedi 25 juillet 2020.

Dans un mémorandum lu et déposé à l’office de l’hôtel de ville, cette plateforme politique qui a comme autorité morale, l’ex-président de la RDC Joseph Kabila Kabange, est notamment revenu sur les tensions qui secouent la coalition FCC-CACH.

Goma : Le FCC/Nord-Kivu compte sur la franche collaboration interinstitutionnelle pour la stabilisation du pays

Les militants du Front Commun pour le Congo (FCC) ont manifesté ce samedi 25 juillet 2020 à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu dans l'Est du pays avec pour objectif de « soutenir les institutions de la République issues des élections de décembre 2018 ».

Dans la déclaration finale présentée à la presse, la plateforme chère au président honoraire Joseph Kabila, déplore la dépréciation de la monnaie nationale face aux devises étrangères, le regain des violences ainsi que l'activisme des groupes rebelles dans l'Est du pays.

RDC : Impayés depuis 9 mois, les députés des 26 assemblées provinciales menacent de boycotter la session de septembre

Dans une déclaration lue vendredi 24 juillet 2020, par Blanchard Takatela, élu de la province du Kwilu, les députés provinciaux de toutes les 26 provinces de la République démocratique du Congo, menacent de boycotter la rentrée parlementaire de septembre, suite notamment aux arriérés des émoluments accumulés pendant 09 mois.

Kananga : Gaz lacrymogènes pour disperser les militants de l'UDPS qui perturbent la marche du FCC

La situation est confuse ce samedi 25 juillet 2020 à Kananga au Kasaï-Central suite à la marche du Front Commun pour le Congo (FCC).

Très tôt le matin, des conducteurs de taxis-motos communément appelés "Wewas" ont pris d'assaut les rues du chef-lieu de la province pour "s'interposer" à la marche du FCC.

"Nous n'allons pas les laisser marcher", a déclaré un conducteur de taxi-moto à 7SUR7.CD.

Goma : La marche du FCC pour soutenir les institutions du pays a également débuté

La manifestation initiée par le Front Commun pour le Congo (FCC) ce samedi 25 juillet 2020 a commencé à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

C'est une forte mobilisation qui s'observe. Des centaines de manifestants de tous les partis politiques du FCC confondus arpentent les rues de Goma arrêtant à la même occasion la circulation.

Selon les manifestants, cette mobilisation vise à soutenir les institutions de la République Démocratique du Congo.

Butembo : Début de la marche du FCC pour soutenir les institutions de la RDC

Une foule compacte est concentrée sur l'artère principale de Butembo, à hauteur de la Concorde pour le début de la marche du Front Commun pour le Congo ce samedi 25 juillet 2020.

Les militants des partis politique de la plateforme qui a comme autorité morale, l'ancien président de la RDC, Joseph Kabila Kabange, disent descendre dans la rue pour notamment soutenir les institutions de la République.

Munis des effigies des partis politiques du regroupement FCC, les manifestants se dirigent vers l'hôtel de ville de Butembo où un mémorandum sera lu et déposé.

Exclusif/Résolution pacifique du conflit frontalier RDC-Zambie : Les Zambiens sollicitent 7 jours pour évacuer leurs troupes dès ce samedi 

Le ministre de la Défense Nationale a, lors de la 41ème réunion ordinaire du conseil des ministres tenue ce vendredi 24 juillet 2020 par visioconférence, annoncé que la Zambie a sollicité un délai de 7 jours pour évacuer ses troupes qui se trouvent sur le sol Congolais depuis plusieurs mois déjà.

Affaire contreseing, F. Diongo au FCC : "Qu'ils aient le courage de rompre la coalition au lieu de ne faire que du chantage. Les hommes décident"

Le président du Parti Lumumbiste Progressiste (MLP) a, au cours d'un point de presse tenu le mercredi 22 juillet 2020 à Kinshasa, fustigé les réactions du premier ministre et du Front Commun pour le Congo (FCC) relatives aux dernières ordonnances présidentielles portant sur  des nouvelles mises en place  dans l'armée et la justice.

RDC : Le 1er ministre est resté muet durant le 41è conseil des ministres et le dossier des contreseings n’a pas été abordé (ministre)

De l’avis d’un ministre qui s’est confié vendredi à 7SUR7.CD, la 41ème réunion du conseil des ministres a été la plus calme de toutes comme si les tensions qui minent la coalition gouvernementale avaient disparu par enchantement.

« La polémique autour des contreseings du ministre de l’intérieur sur les dernières ordonnances n’a même pas été évoquées au conseil », confie à 7SUR7.CD notre source.

Alors que l’on s’attendait à ce que les ministres selon leurs bords politiques, FCC ou CACH, se déchirent sur cette question, il n’en a rien été, d’après nos sources.