Politique

RDC - Crise politique : Adolphe Muzito qualifie de "fausse thérapie" les consultations de Tshisekedi 

Lors de son échange vertical avec la population de Tshangu, un des districts de la ville de Kinshasa samedi 14 novembre 2020, le président du parti Nouvel Élan a donné sa position par rapport aux consultations initiées par le président de la République.

Pour Adolphe Muzito, du fait de sa posture de chef de l'État, Félix Tshisekedi ne peut qu'écouter et décider. 

Kabund : "Notre vision c'est le peuple d'abord. Mais au FCC, c'est l'autorité morale d'abord et le peuple en dernière position"

Jean-Marc Kabund est revenu le dimanche 15 novembre 2020 à Kikwit, lors du meeting populaire tenu à l'occasion de la journée de la Base de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), sur la crise qui sévit au sein de la coalition au pouvoir, le FCC-CACH.

À en croire le président a.i de l'UDPS, le problème se pose au niveau de la vision. Il a affirmé que le Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila Kabange, ne partage pas la même vision que l'UDPS, qui est centrée sur "le peuple d'abord".

Le message de Kabund à Kabila et au FCC : "Il n'y aura plus de coalition"

Le président a.i de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a, au cours d'un meeting tenu ce dimanche 15 novembre 2020 à Kikwit à l'occasion de la journée de la base, adressé un message à Joseph Kabila ainsi qu'à l'ensemble du Front Commun pour le Congo (FCC).

D'après l'ancien premier vice-président de l'Assemblée nationale, il n'y aura plus de coalition FCC-CACH en République démocratique du Congo.

Kabund à Kikwit : "L'UDPS ne fera pas le pouvoir pour le pouvoir mais plutôt le pouvoir pour le peuple"

Devant les militants de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), fédération de Kikwit dans la province du Kwilu, Jean-Marc Kabund a affirmé que le parti politique dont il est le président intérimaire ne fera pas le pouvoir pour le pouvoir mais plutôt le pouvoir au service du peuple congolais.

"L'UDPS n'est pas prêt à faire le pouvoir pour le pouvoir mais plutôt le pouvoir pour le peuple", a-t-il lancé devant les jeunes du parti au pouvoir en République Démocratique du Congo.

Kinshasa : Présent à la marche de l'UDPS, le député Éric Ngalula a promis de soutenir les décisions que prendra le chef de l'État à la fin des consultations

Le député national, Éric Ngalula Ilunga, était également dans la rue le samedi 14 novembre 2020 à Kinshasa, conformément au mot d'ordre donné par son parti, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) afin de soutenir les consultations présidentielles.

Se confiant à 7SUR7.CD durant la manifestation, cet élu de l'UDPS a promis de soutenir les décisions que prendra le président de la République à la fin de ses consultations.

Maniema : Le gouverneur Musafiri saisit la justice contre sa destitution

Le gouverneur du Maniema, Auguy Musafiri, qui séjourne à Kinshasa, a annoncé le samedi 14 novembre 2020 avoir saisi la justice pour contester sa déchéance par l’Assemblée provinciale. Il a également annoncé son retour au Maniema, la semaine prochaine.

« La justice est déjà saisie. Si ce qu’ils ont fait (députés provinciaux, Ndlr) était dans la norme j’aillais accepter, mais ce qu’ils ont fait ça ne m’engage pas et que je dois rentrer dès la semaine prochaine. Pour le reste, la justice va nous départager », a déclaré Auguy Musafiri dans une interview accordée à la presse.

Marche de soutien aux consultations : À Kindu, l'UDPS suggère à Tshisekedi de coaliser avec Katumbi et Bemba pour bâtir le pays

Les militants de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) sont descendus dans la rue ce samedi 14 novembre 2020 à Kindu, chef-lieu du Maniema, pour soutenir les consultations entamées par le président Félix Tshisekedi et appeler à une nouvelle alliance avec Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Bahati Lukwebo et Mbusa Nyamwisi afin de bâtir le pays.

Accompagnés des militants des partis politiques partenaires, les manifestants ont affirmé que le divorce de la coalition FCC-CACH se profile et qu'il faut que l'UDPS trouve des nouveaux alliés avec qui diriger le pays.

Kabund met en garde : "La dissolution reste une option irréversible si les lignes ne bougeaient pas"

Le président a.i de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Jean-Marc Kabund a, via Twitter, indiqué que les personnes qui ont pris part à la marche de ce samedi 14 novembre 2020 ont apporté leur soutien aux consultations présidentielles. 

Cependant, le président du parti présidentiel estime que la dissolution de l'Assemblée nationale est une option irréversible au cas où les choses ne s'améliorent pas sur le plan politique au Congo-Kinshasa.

Kyungu : "Le FCC est désormais dans l'opposition. Nous allons ouvrir des écoles pour qu'ils apprennent des leçons sur leur nouveau statut d'opposants" 

Le président de l'Union Nationale des Fédéralistes du Congo, (UNAFEC) a, au cours d'un meeting politique tenu ce samedi 14 novembre 2020 à Lubumbashi, déclaré que le Front Commun pour le Congo (FCC), est désormais dans l'opposition.

Dans la foulée, Gabriel Kyungu a indiqué qu'ils vont ouvrir des écoles pour permettre aux membres du FCC, dont l'autorité morale est l'ex-président Joseph Kabila, d'apprendre des leçons sur leur nouveau statut d'opposants.