Politique

RDC : "Les immunités prendront fin un jour", (IGF)

L'Inspecteur Général des Finances, chef de service, Jules Alingete Key, est revenu mercredi 18 novembre 2020 sur les immunités (parlementaires ndlr) qui couvrent certaines personnes impliquées dans la corruption et le détournement des deniers publics au pays.

Cependant, l'IGF qui s'exprimait devant la presse à l'occasion de la publication du rapport des missions de contrôle de l'Inspection Générale des Finances notamment sur le projet Bukanga Lonzo, a rappelé que les immunités ne sont pas éternelles, et qu'il arrivera un moment où elles prendront fin.

RDC : La Russie annonce l'arrivée des équipements de laboratoires fixes pour lutter contre les maladies contagieuses et la Covid-19

Alexel Sentebov, l'ambassadeur de la Fédération de Russie en poste à Kinshasa, a annoncé l'arrivée prochaine en République démocratique du Congo, des containers avec des équipements pour laboratoires fixes pour lutter contre les maladies contagieuses, y compris la Covid-19.

Il a dit cela lors des échanges avec  le ministre des Affaires étrangères Marie Tumba Nzeza , ce jeudi 19 novembre 2020 sur les perspectives des relations bilatérales entre la RDC et la Russie  au sein des organismes internationaux et dans le domaine de la santé.

RDC : 15 mois sans rétrocession pour les provinces qui accusent plus de 10 mois d'arriérés des frais de fonctionnement, (G. Ngobila) 

Des gouverneurs des provinces lancent une nouvelle fois un cri de cœur à l'endroit du gouvernement qui ne débourse plus les frais de rétrocession aux provinces depuis plus de 15 mois. Même situation pour les frais de fonctionnement qui ne sont plus perçus depuis plus de 10 mois. 

C'est le gouverneur de la ville de Kinshasa qui l'a indiqué mercredi 18 novembre 2020, à l'issue de l'audience accordée à une délégation des gouverneurs des provinces par le premier ministre. 

RDC : "Nommer un informateur serait une incongruité juridique et une inconstitutionnalité de plus" (Patrick Nkanga)

Dans un entretien accordé à 7SUR7.CD le mercredi 18 novembre 2020, Patrick Nkanga, porte-parole du bureau politique du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) est revenu sur les dossiers qui défrayent actuellement la chronique en République démocratique du Congo. Il s'agit notamment de la crise au sein de la coalition FCC-CACH et la saisine du Conseil d'État par le député national Fabrice Albert Puela contre le bureau de l'Assemblée nationale.

RDC-Consultations : Le caucus des députés du Sud-Kivu demande au chef de l'État de nommer un informateur

Dans le cadre des consultations présidentielles entamées depuis le 2 novembre 2020, le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu mercredi dernier au Palais de la Nation, le caucus des députés du Sud-Kivu.

À l'issue des échanges, ces élus du peuple ont suggéré au président de la République de procéder à la nomination d'un informateur pour identifier la nouvelle majorité au niveau de l'Assemblée nationale. 

D'après toujours le caucus des députés du Sud-Kivu, la coalition au pouvoir, le FCC-CACH, ralentit la bonne marche de la République démocratique du Congo.

RDC : Les présidents et membres des bureaux des assemblées provinciales du FCC autorisés à participer aux consultations du chef de l'État (Néhémie Mwilanya)

Le Front Commun pour le Congo (FCC) annonce ce mercredi 18 novembre 2020 avoir donné le feu vert à ses cadres, présidents des assemblées provinciales, de répondre à l'invitation du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au sujet des consultations qu'il a entamées depuis le 2 novembre dernier.

Sud-Ubangi : L'AFDC-A/Bahati a marché avec l'UDPS pour soutenir les consultations du chef de l'État

La fédération de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS-Tshisekedi) dans le Sud-Ubangi a organisé ce mercredi 18 novembre 2020 à Gemena une marche pour soutenir les consultations en cours, initiées par le chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi et « l'avènement de l'Etat de droit » en République Démocratique du Congo.

RDC : L'Éthiopie sollicite l'appui diplomatique et politique de Tshisekedi dans le conflit qui l'oppose à l’État dissident de Tigré

Le chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu ce mercredi 18 novembre 2020, le vice-premier ministre des Affaires Étrangères d'Éthiopie, Demeke Mekonnan Hassan.

Cette rencontre a eu lieu au Palais de la Nation, situé dans la commune de la Gombe à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

D'après la presse présidentielle, Demeke Mekonnan Hassan est venu solliciter l’appui diplomatique et politique du président Tshisekedi, en sa qualité de premier vice-président en exercice de l'Union Africaine.

Afrique : La RDC perd 2 places et occupe la 49ème position à l’indice "Mo Ibrahim" de la bonne  gouvernance 

Dans son édition 2020, l’indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG) classe la République  démocratique du Congo à la 49ème place sur 54 retenues en termes de  bonne gouvernance avec la note 31,7% des points. 

La République démocratique du Congo perd ainsi 2 places par rapport à l'année dernière où il était 47ème au classement.

A noter que l'Ile Maurice reste le meilleur pays africain en termes de gouvernance avec un indice de 77,2 %. Par contre, la Somalie est classée 54ème et dernière avec un indice de 19,2%.   

Tshala Muana : "Je ne peux pas salir le chef de l'État. La chanson ne le vise pas"

Libérée ce mardi 17 novembre 2020 après avoir passé la nuit à l'Agence Nationale de Renseignements (ANR), la chanteuse Tshala Muana a dit ignorer les mobiles de son arrestation, tout en  affirmant à la presse que sa chanson, "Ingratitude", au coeur de la polémique ne vise pas le chef de l'État. 

Tshala Muana surnommée “Mamu Nationale", dit ignorer aussi celui qui a collé les images du président de la République comme visuels (clip) sur sa chanson.