Politique

RDC : "On ne laisse pas le choix à Félix Tshisekedi. Il est notre candidat président en 2023", (André Mbata)

Le professeur André Mbata, élu national du territoire de Dimbelenge au Kasaï Central a, au cours d'une conférence de presse tenue ce samedi 11 janvier 2020 à Kananga, annoncé la candidature de l'actuel Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi, aux élections présidentielles de 2023.

Félix Tshisekedi : "Tant que je serai à la tête de l’État, la balkanisation de la RDC n’aura pas lieu"

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s'est exprimé sur le plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo dénoncé notamment par le cardinal Fridolin Ambongo et les Forces Armées de la RDC, (FARDC).

Au cours de la 17ème réunion ordinaire du conseil des ministres qu'il a présidée vendredi 10 janvier 2020 à la Cité de l'Union Africaine, Félix Tshisekedi a déclaré que la balkanisation n'aura pas lieu aussi longtemps qu'il sera au pouvoir.

Kasaï-Central : Le gouvernement Kabuya 2 composé de 10 ministres dont 2 femmes

Le gouverneur du Kasaï Central Martin Kabuya, a un dans arrêté rendu public le vendredi 10 janvier 2020, publié sa nouvelle équipe gouvernementale, composée de 10 ministres dont 2 femmes, contrairement à son ancienne équipe qui avait 8 ministres dont une femme.

Tharcisse Kabatusuila est reconduit à son poste de ministre provincial de l'intérieur, décentralisation, ordre public et sécurité.

Corneille Kabamba Manongo maintient son poste de Plan, Développement Rural, Agriculture. 

Tharcisee Muzeka prend l'éducation, sport, formation professionnelle et métiers.

UDPS-Tshibala : "Tous les animateurs des organes du parti sont réputés démissionnaires, les grandes décisions attendues" (Porte-parole)

Après avoir repris le bâton de commandement au niveau du parti en qualité de président de l'UDPS, Bruno Tshibala avait institué une commission adhoc chargée de faire un diagnostic sur le fonctionnement du parti suivi des propositions des reformes et de restructuration de l'UDPS. 

Selon Maurice Muyananu, porte-parole du parti et conseiller en communication de l'ancien premier ministre Bruno Tshibala, à l'issue de ce travail qui a duré un mois, "la commission a produit un rapport fouiné qui a été remis à Bruno Tshibala. 

Goma : 16 rwandais membres ''d'un réseau criminel" rapatriés dans leur pays pour être jugés

 

16 criminels de nationalité rwandaise interpellés le 8 janvier à Goma, parmi d'autres criminels de nationalité congolaise, par la police ; ont été rapatriés dans leur pays d'origine ce vendredi 10 janvier par les autorités congolaises afin d'y être jugés.

C'est le maire de la ville de Goma, Muissa Nkesse Timothée, qui a organisé le transfèrement de ces sujets rwandais dans leur pays d'origine en collaboration avec son homologue de Rubavu, ville voisine de Gisenyi.

Échange de vœux à l'APC : "l'heure n'est plus aux discours mais à l'action" (Henriette Wamu)

A l'occasion de la cérémonie d'échange de vœux ce vendredi 10 janvier 2020, Henriette Wamu, autorité morale de l'Alliance pour le Progrès du Congo, APC, a, devant cadres et militants de cette formation politique, appelé à "multiplier des stratégies pour matérialiser les résolutions prises lors du séminaire des directives organisé du lundi 06 au vendredi 10 janvier 2020".

RDC-Politique : Patrick Egboyo nommé Porte-Parole de l'AVC de D. Budimbu et coordonnateur du Grand Équateur

Il vient dont de tourner le dos au Parti Démocrate Chrétien, PDC de José Endundu (Proche de Moïse Katumbi, Ndlr), où il occupait les fonctions de président inter fédéral du PDC/Kinshasa.

Patrick Egboyo Gombele, puisque c'est de lui qu'il s'agit, vient d'être désigné   porte-parole de la formation politique Autre Vision du Congo, AVC,  parti cher au vice ministre de l'enseignement primaire, secondaire et technique, EPST, Didier Budimbu, allié de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social et membre du Cap pour le Changement, CACH. 

Projet de loi anti-corruption du PPRD : Tout mandataire public qui s'enrichit au delà du raisonnable, recevra un carton rouge et sera amené manu militari en justice  (Shadary)

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) va initier dans les prochains jours une proposition ou un projet de loi portant création d'un organe de vérification des sources des biens acquis par les mandataires publics et politiques, ainsi que les gestionnaires de la chose publique.

L'annonce a été faite le 8 janvier à Kinshasa par son secrétaire permanent, Emmanuel Ramazani Shadary, au cours de la cérémonie d'échange des voeux entre cadres du parti cher à l'ex-président de la RDC, Joseph Kabila.

RDC : "La justice doit aller jusqu'au bout dans l'affaire Gécamines...L’époque de l’impunité est terminée", (Éric Ngalula)

Le député national Éric Ngalula Ilunga a appelé ce vendredi 10 janvier 2020 la justice de la République Démocratique du Congo à aller jusqu'au bout dans l'affaire de 200 millions de Gécamines ainsi que des autres dossiers liés au détournement.

L'élu de Lupatapata, dans la province du Kasaï-Oriental, précise par ailleurs que l'époque de l'impunité est déjà révolue.

RDC : le PPRD appelle au changement des animateurs de toutes les institutions d'appui à la démocratie (CENI, CSAC, CNDH) 

Lors de la cérémonie de la présentation des voeux le 8 janvier à Kinshasa, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) appelle au renouvellement des animateurs des institutions d'appui à la démocratie notamment la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH) et le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et Communication (CSAC).

En outre, le parti politique cher à l'ex président Joseph Kabila sollicite le remplacement de certains membres de la Cour constitutionnelle.