Une

Violences dans l'Est : Jean-Pierre Bemba invite les institutions de l'État à protéger la population et garantir la paix

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) a, dans un communiqué daté du 14 avril 2021 et parvenu à la Rédaction de 7SUR7.CD, noté avec effroi une recrudescence des violences "injustifiées" dans les Kivus et en Ituri, avec son cortège des morts et des déplacés internes.

Covid-19 : Le couvre-feu repoussé à 22h à Kinshasa, la vaccination débute le 19 avril (Officiel)

Sous la direction du chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la Task force présidentielle contre la covid-19 s'est réunie ce mardi 13 avril 2021 afin d'évaluer la situation  épidémiologique en République démocratique du Congo, ainsi que les mesures prises pour endiguer cette pandémie.

Dans les provinces où la circulation du virus est faible, il a été décidé la levée du couvre-feu, lit-on dans une dépêche de la cellule de communication de la présidence.

Ituri : Jean Bamanisa et tout son gouvernement destitués par l'assemblée provinciale

Le gouverneur de la province de l'Ituri, Jean Bamanisa ainsi que son gouvernement ont été destitués ce mardi 13 avril 2021 par l'assemblée provinciale. 

En effet, sur 41 députés présents dans la salle de plénière, 33 ont voté pour la destitution du gouvernement provincial.

À noter que Jean Bamanisa, n’a pas répondu à l’invitation des élus provinciaux pour présenter ses moyens de défense. 

RDC : LAMUKA veut voir clair sur les responsables des tueries dans l'Est

Le présidium de la coalition LAMUKA, à travers une déclaration faite ce lundi 13 avril 2021 à Kinshasa, demande aux Nations-Unies de "lever le voile sur l'identité réelle" des groupes armés qui sévissent à l'Est de la RDC et de pointer du doigt les responsabilités de chaque acteur".

"Il est, en effet, plus que temps de savoir qui tue à Goma, à Rutshuru, à Beni, à Masisi, à Butembo, en Ituri, au Sud-Kivu et ailleurs, dans l'Est de la RDC et pourquoi ?", renseigne cette déclaration signée par Adolphe Muzito et Martin Fayulu.

Gouvernement : Gros coup de balai à l'UDPS/Tshisekedi, un seul ministre reconduit

Le gouvernement de l'Union Sacrée de la Nation, tant attendu, a finalement été publié le lundi 12 avril 2021. L'ordonnance présidentielle portant nomination de cet exécutif national a été lue par le porte-parole du chef de l'État à la Télévision Nationale (RTNC).

Composé de 56 membres, outre le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, ce gouvernement compte en son sein 15 femmes, ce qui fait passer le quota de ces dernières à 27%, une première en RDC.

RDC : Une "importante" communication de LAMUKA attendue ce mardi

Une "importante" communication de la coalition LAMUKA est attendue ce mardi 13 avril 2021 à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

D'après des sources proches de cette coalition qui livrent la nouvelle à 7SUR7.CD, ce message sera probablement dévoilé par le présidium de LAMUKA. Cependant, le contenu de cette communication n'a pas été révélé. 

Il sied de préciser que le message de LAMUKA interviendra 24h après la publication du gouvernement Sama Lukonde, composé de 56 membres dont 27% sont des femmes. 

Sama Lukonde aux absents du gouvernement : "Le plus important c'est de participer à la reconstruction du pays et mettre en avant les intérêts de la Nation"

Devant la presse lundi 12 avril 2021 à l'hôtel du gouvernement à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, le premier ministre a reconnu qu'au sein de l'Union sacrée de la Nation, tout le monde n'allait pas trouver satisfaction avec le gouvernement qui vient d'être publié. 

Cependant, Jean-Michel Sama Lukonde a affirmé que le plus important est de participer à la reconstruction du pays, mais aussi de mettre en avant les intérêts de la Nation.

Kinshasa : La commune de Ngaba et la ville d'Évreux signent une charte de coopération

La commune de Ngaba à Kinshasa et la ville d'Évreux (France) ont signé le samedi 10 avril 2021, un partenariat notamment sur le domaine de l'assainissement en présence du gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka.  

L'autorité urbaine a, dans son mot de circonstance, relevé les avantages de cette charte.

Nord-Kivu : Le bilan des affrontements entre des jeunes armés près de Goma passe de 7 à 10 morts et 34 blessés

Le bilan de violents affrontements entre des jeunes de différentes communautés tribales, munis d'armes blanches et armes à feu contre des forces de l'ordre, signalés depuis le dimanche 11 avril dernier à Buhene, dans le territoire de Nyiragongo à la limite de la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, a été revu à la hausse.