Une

Kinshasa/Marche du 30 juin : LAMUKA saisit Ngobila et annonce qu'elle aura comme point de chute la Place de l'Échangeur

Dans une correspondance datée du 26 juin dernier, la coordination provinciale de LAMUKA/Kinshasa a saisi le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, au sujet de la marche du 30 juin. 

"Monsieur le gouverneur, à l'appel du Présidium de LAMUKA, je me fais le devoir de vous informer conformément à l'article 26 de la Constitution, que la coordination provinciale de LAMUKA/Ville de Kinshasa organise ce dimanche 30 juin 2019, une marche pacifique pour exiger le respect de la volonté du peuple", a écrit Fidèle Babala, secrétaire général adjoint du MLC.

RDC-Marche du 30 juin : Les leaders de LAMUKA appellent à une mobilisation générale pour protester contre les antivaleurs 

Les leaders de la coalition politique LAMUKA ont, dans un message adressé à la population congolaise le 25 juin dernier, appelé une mobilisation générale en vue de protester notamment contre les antivaleurs. 

Selon Katumbi, Bemba, Fayulu, Matungulu et Muzito, la corruption ronge le pays à tous les niveaux.

Nord-Kivu : CACH lance la campagne "Aidons le président à réussir son mandat"

La fédération provinciale de Cap pour le Changement, "CACH" du Nord-Kivu, a lancé mardi 25 juin à Goma, une campagne dénommée "Aidons le président de la République à réussir son mandat".

Selon Adrien Mushumo, porte-parole de l'Union pour la Nation Congolaise, "UNC", dans cette partie du pays, cette campagne est une façon pour la coalition au pouvoir de barrer la route à tous ces fonctionnaires de l'État qui ne vont pas s'inscrire dans la vision du chef de l'État, celle de travailler pour le bien être des congolais à travers le slogan "Le peuple d'abord".

Paul Kagame sur la "prétendue" victoire de Fayulu : "Je m'occupe des événements présents. Je ne suis pas une personne qui se perd dans le passé"

Le président Rwandais Paul a, dans une interview accordée à la presse à l'occasion des Journées Européennes du Développement (JED) qui se sont tenues du 17 au 20 juin dernier avec pour thème : "L'inégalité dans le monde", réagi au sujet de la prétendue victoire de Martin Fayulu à la présidentielle de décembre 2018.

Répondant à une question à ce sujet, Paul Kagame déclare qu'il n'est pas un homme qui vit dans le passé.

RDC : "Kalev m'a torturé et broyé les pieds. Il répondra de ses actes. C'est lui qui a induit Kabila en erreur", (Muyambo)

Devant la presse ce mardi 25 juin 2019 à Lubumbashi, le président de Solidarité Congolaise pour le Développement, "SCODE", a accusé l'ancien administrateur général de l'Agence Nationale des Renseignements, de l'avoir torturé pendant sa période carcérale. 

Jean-Claude Muyambo affirme que Kalev Mutomb répondra un jour de ses actes et qu'il a induit l'ancien président Joseph Kabila en erreur.

RDC : "C'est Félix Tshisekedi Tshilombo qui est le président de la République, il n'y en a pas deux", (Abbé Nshole)

Le secrétaire général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, "CENCO", répondant à une question sur la contestation des résultats de la présidentielle, a signifié qu'aujourd'hui, le pays a un président de la République. 

Pour l'abbé Donatien Nshole, peu importe ce qui s'est passé, sur le plan pratique la République Démocratique du Congo n'a qu'un seul chef de l'État et pas deux.

Déclaration faite lundi 24 juin dernier au cours d'un point de presse au Centre Interdiocésain  dans la commune de Gombe à Kinshasa. 

RDC : La CENCO demande au chef de l'État de redorer le blason de la Cour Constitutionnelle "de façon que le peuple ait confiance en la justice"

Les évêques catholiques membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo, "CENCO", ont recommandé ce lundi 24 juin 2019 au chef de l'État, de soigner l'image de la justice congolaise.

Message adressé au président de la République à l'issue de la 56ème Assemblée Plénière des Évêques Catholiques membres de la CENCO.

Fin du combat de la vérité des urnes pour JP Bemba? : "La base de LAMUKA, c'est de défendre les intérêts de la population", a-t-il insisté à Sainte Thérèse 

Lors de son meeting du dimanche 23 juin dernier à la Place Sainte Thérèse dans la commune de N'djili, Jean-Pierre Bemba a, selon une certaine opinion, tourné le dos au combat de la vérité des urnes tant prôné et mené par Martin Fayulu Madidi. 

Dans son mot de circonstance, Jean-Pierre Bemba est plus d'une fois revenu sur la nécessité de défendre les intérêts du peuple congolais, et a très peu fait allusion à la poursuite du combat de la vérité des urnes. 

RDC : le président Tshisekedi implore le pardon de Dieu pour tout "sang des innoncents" versé

Le président de la République Félix Tshisekedi a, au cours de la prière pour le Congo organisée ce dimanche au stade des Martyrs, imploré le pardon de Dieu pour le sang des Congolais innocents versé. 

Dans sa prière adressée à Dieu, il a également demandé le pardon pour tout abus de pouvoir, dit-il, contre les faibles. 

"Au nom de toutes les  anciennes et nouvelles autorités du pays, je vous demande pardon pour le sang versé (...) pour tout abus de pouvoir contre les faibles", a-t-il déclaré.