Une

Agression Rwandaise : Kagame accepte d'exhorter le M23 à cesser le feu et à se retirer des territoires conquis (Communiqué EAC)

L'ancien président kényan, facilitateur désigné de la Communauté d'Afrique de l'Est dans le processus de Nairobi pour la paix et la sécurité à l'est de la République démocratique du Congo, a engagé des démarches pour tenter d'obtenir la désescalade entre Kinshasa et Kigali ainsi que le désengagement du M23 de son action armée.

Entre janvier et septembre 2022, la Belgique a enregistré 603 demandes de protection venant de la RDC (Nicole de Moor)

La secrétaire d'Etat belge à l'Asile et la Migration, Nicole de Moor, a effectué une visite de travail en République démocratique du Congo du 13 au 17 novembre 2022. 

Au cours d'une conférence de presse tenue le 16 novembre à l'ambassade de la Belgique, à l'occasion de sa visite, la secrétaire d'Etat a confirmé les excellentes relations en matière de migration entre la Belgique et la RDC. 

RDC : Un numéro de téléphone mis à la disposition de la population pour dénoncer tout trafic d'influence commis par des « pseudo » membres de la famille présidentielle

À travers un communiqué consulté, ce vendredi 18 novembre 2022, par 7SUR7.CD, la Maison civile du chef de l'État annonce avoir mis à la disposition de la population un numéro de téléphone, ouvert 24h/24, pour dénoncer les actes d'escroquerie, d'usurpation d'identité et de trafic d'influence commis par ses pseudo agents et des pseudo membres de la famille présidentielle. 

RDC : Pointant du doigt l'actuel régime, Fayulu met en garde ceux qui cherchent à envoyer en prison les communicants de LAMUKA 

À travers son compte Twitter, Martin Fayulu, coordonnateur de LAMUKA, est monté au créneau ce vendredi 18 novembre 2022 pour mettre en garde tous ceux qui veulent envoyer en prison les communicants de cette coalition de l'opposition. 

Faisant allusion au cas de Nico Mayengele qui serait, selon le président de l'Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), contraint de vivre en cachette, Martin Fayulu a pointé du doigt le régime en place.

Haut-Katanga : Près de 600 jeunes s'enrôlent dans l'armée à Lubumbashi

Près de 600 jeunes de la ville de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga se sont enrôlés dans les Forces Armées de la République démocratique du Congo afin de répondre à l'appel lancé par le chef de l'État Félix Tshisekedi dans son récent discours.

La cérémonie officielle de présentation de ces jeunes a eu lieu le mercredi 16 novembre 2022 à Lubumbashi. Le nombre de recrues a été dévoilé par les FARDC lors de cet événement.

Port en eau profonde de Lobito : L'Angola confie pour 100 millions $ et pendant 30 ans la gestion du Corridor de Lobito à un consortium de 4 entreprises dont Trafigura 

La bataille sera rude entre les ports en eau profonde de Lobito en Angola, de Pointe -Noire au Congo-Brazzaville et de Banana en RDC (en construction), tous situés sur la côte atlantique. Pour viabiliser son port, l’Angola décide de développer le corridor Lobito par la construction d’un chemin de fer afin d’évacuer notamment les  abondantes matières premières de la RDC et de la Zambie.  Sans connexion avec le Congo profond, le port de Banana risque de ne pas être compétitif.

Insécurité dans l'Est : Fayulu exige la fin du mandat de la MONUSCO pour la remplacer par ONURDC (Opération des Nations-Unies en RDC)

72h après son retour à Kinshasa, le coordonnateur de la coalition de l'opposition LAMUKA était face à la presse ce mercredi 16 novembre 2022.

Il était question pour celui qui se considère toujours comme le président élu de la RDC, de dénoncer l'agression dont est victime le pays de la part du Rwanda, à travers les rebelles du M23.

Pour Martin Fayulu, qui s'est montré catégorique, la paix se gagne par le combat et non par une trêve.

Agression Rwandaise : Martin Fayulu accuse Félix Tshisekedi de haute trahison

Face à la presse ce mercredi 16 novembre 2022, Martin Fayulu n'est pas allé par le dos de la cuillère pour fustiger l'agression de la RDC par le Rwanda via les rebelles du M23.

Pour le coordonnateur de la coalition de l'opposition LAMUKA, les agresseurs ont décidé de mettre autour d'une même table le M23 et le gouvernement « de fait » de la RDC pour appliquer, une fois de plus, la recette de l'infiltration des institutions congolaises, au moyen de l'intégration et du brassage.

Agression Rwandaise : « Les conséquences de la crise de légitimité se font sentir aujourd'hui », (Martin Fayulu)

Au cours d'une conférence de presse tenue ce mercredi 16 novembre 2022 à Kinshasa, Martin Fayulu a affirmé que la situation que traverse la RDC en ce moment, est on ne peut plus grave. 

À en croire le coordonnateur de la coalition de l'opposition LAMUKA, il y a péril en la demeure. 

« Et si nous n'y prenons garde, nous risquons d'être les derniers congolais à avoir vécu en RDC dans ses frontières actuelles », a-t-il déclaré.