Une

Tanganyika : Un député accuse l'AFDC-A/Bahati de l'avoir traduit en justice pour "n'avoir pas adhéré à l'Union sacrée"

Le regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés du sénateur Bahati Lukwebo a saisi la Cour d'appel de la province du Tanganyika pour obtenir l'interdiction de participer aux plénières et l'invalidation des mandats de deux députés provinciaux. 

C'est ce qu'affirme Hamba John, un des deux députés traduits justice. À en croire ce dernier, cette action a été initiée parce qu'ils auraient refusé d'adhérer à l'union sacrée de la Nation. 

AssembléeNationale : Une plénière prévue ce mardi pour examiner notamment la loi Lutundula sur la réforme de la CENI

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Joseph Lembi Libula a, dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce dimanche 11 avril 2021, annoncé l'examen et l'adoption de la proposition de loi modifiant et complétant la loi organique portant organisation et fonctionnement de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Nord-Kivu : L'armée contrôle désormais toutes les entités jadis occupées par les rebelles à Masisi (porte-parole)

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), affirment qu'elles contrôlent désormais toutes les entités qui étaient occupées par des rebelles dans le territoire de Masisi, au sud de la province du Nord-Kivu.

Cette assurance a été donnée par le major Guillaume Ndjike Kaïko, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1, dans un entretien accordé à la presse le samedi 10 avril 2021 à Goma, chef-lieu de la province.

Néron Mbungu sur sa déchéance : "La décision était déjà prise ailleurs"

Le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu, a été destitué le samedi 10 avril 2021 par les députés provinciaux au terme d'une séance plénière organisée à l'assemblée provinciale, consacrée à l'examen de la motion de défiance déposée contre lui.

Après avoir présenté ses moyens de défense avant le vote de la motion, Néron Mbungu a confié à la presse qu'il était déjà au courant de ce qui allait se passer. D'après lui, la messe était déjà dite puisque l'ordre était venu de l'extérieur pour qu'il soit destitué.

Tanganyika : Zoé Kabila n'a pas créé des milices (Cabinet) 

Le gouverneur du Tanganyika, Zoé Kabila, dément son implication dans la création des milices dont il est accusé par certaines autorités coutumières de cette province. 

C'est ce qu'affirme son cabinet via la cellule de communication à travers une mise au point faite le vendredi 09 avril 2021 dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD ce dimanche.

RDC : Les écoles publiques seront fermées dès ce lundi suite à l'absence des frais de fonctionnement

L’intersyndicale de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) a annoncé dans un message parvenu ce samedi 10 avril 2021 à 7SUR7.CD que les écoles publiques seront fermées dès ce lundi en République démocratique du Congo. 

La raison évoquée est l'absence des frais de fonctionnement alloués aux établissements et bureaux gestionnaires de l’Enseignement Primaire secondaire et Technique.

Imbroglio à LAMUKA : Malgré la position de Fayulu et Muzito, Katumbi annonce avoir pris la coordination de la coalition ce samedi

 

Le président du parti politique Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, a, dans un communiqué daté du 10 avril 2021 et parvenu à la Rédaction de 7SUR7.CD, annoncé avoir pris la tête de la coalition LAMUKA. 

En effet, l'ancien gouverneur de l'ex-province du Katanga précise que sa prise de pouvoir est en exécution de la décision du 5 octobre 2020 modifiant la convention du 27 avril 2019 portant création de la plate-forme LAMUKA, spécialement en son article 6 alinéas 4 et 5.

Butembo : Des policiers aux arrêts après le meurtre d'un jeune qui manifestait pour exiger le départ de la Monusco

Le maire de Butembo (Nord-Kivu), Maître Mbusa Sylvain Kanyamanda, annonce l'arrestation des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) suspectés d'avoir participé au meurtre d'un manifestant, le vendredi 09 avril 2021, lors des altercations entre les forces de l'ordre et des jeunes de Furu (sortie nord de la ville, Ndlr) qui exigeaient le départ des casques bleus de la Mission de l'Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) de l'Est de la République Démocratique du Congo.

Réformes de la loi électorale : Fayulu et Muzito proposent d'interdire à toute personne d'être candidate à plus d'une élection

La coalition LAMUKA a dévoilé ce vendredi 9 avril 2021 au cours d'un point de presse sa proposition de réforme de la loi électorale de la République démocratique du Congo.

À en croire Martin Fayulu Madidi, actuel coordonnateur de LAMUKA et qui était face à la presse aux côtés d'Adolphe Muzito, le but poursuivi par ces propositions est de permettre à la RDC de se doter des institutions légitimes à l'issue des prochaines élections.

Les propositions de LAMUKA sont les suivantes :

1. Élections législatives et provinciales

Fayulu : "Même si la honte ne tue pas, Monsieur Katumbi va prendre la présidence tournante de quelle LAMUKA ?"

Le coordonnateur de la coalition LAMUKA Martin Fayulu était face à la presse ce vendredi 9 avril 2021 à Kinshasa. Au cours de ce rendez-vous, plusieurs sujets ont été abordés notamment la présidence tournante de cette coalition.

Et à ce sujet, Martin Fayulu n'est pas allé par le dos de la cuillère. Le président de l'Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) a prévenu qu'il passera le flambeau à Adolphe Muzito ce dimanche et non à Moïse Katumbi.