Une

RDC : Les syndicalistes de la Gécamines saluent les prouesses du management actuel et invitent le chef de l'État à "ne pas prêter attention aux prophètes de malheur", (Mémo)

Dans un mémorandum adressé au chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en date du 14 novembre dernier sur la gestion de la Gécamines, les syndicats représentatifs de cette entreprise publique et Bureau syndical permanent, représentants des travailleurs, se sont dits scandalisés par l'acharnement avec lequel certaines personnes "ennemies du pays et en quête de positionnement ne veulent pas la relance de la Gécamines et se lancent dans la diabolisation permanente des responsables actuels pendant cette période où tous les investissements commencent à porter leurs fruits".

RDC : "Notre pays ne changera pas si nous ne sortons pas de notre mentalité actuelle, d'assistancialisme et de la main tendue", (Cardinal Ambongo)

Le Cardinal Fridolin Ambongo a, lors de la messe de sa présentation solennelle aux fidèles catholiques organisée dimanche 17 novembre dernier au stade des martyrs de Kinshasa, interpellé la Nation congolaise sur l'importance du travail, indispensable pour un Congo nouveau.

L'archevêque métropolitain de Kinshasa a lancé un appel à tous afin de mettre fin à la mentalité de la main tendue qui a, selon lui, longtemps caractérisé la République Démocratique du Congo.

RDC : Les députés du FCC invitent Kabund à "présenter des excuses" et affirment que J. Kabila est "un patrimoine commun à préserver et à honorer"

 

Au cours d'une déclaration faite ce samedi 16 novembre 2019 à Kinshasa, les députés nationaux membres du Front Commun pour le Congo (FCC) ont fustigé les derniers propos tenus par  le président a.i de l'UDPS et exigent des excuses de sa part.

Tshisekedi sur ses rapports avec Kabila : "Pour ce qui nous concerne, en tout cas le courant passe bien...mais dans l'ensemble, il sait que je dirige ce pays"

Félix Tshisekedi et Angela Merkel, respectivement président de la République Démocratique du Congo et Chancelière allemande, étaient face à la presse ce vendredi 15 novembre 2019 à Berlin (Allemagne) après une séance de travail.

Répondant à une question sur la présence "active" de Joseph Kabila sur la scène politique congolaise selon une certaine opinion, le chef de l'État a indiqué que l'autorité morale du Front Commun pour le Congo, (FCC), a le droit de rester dans son pays.

Angela Merkel : "Les premiers gestes du président Tshisekedi sont positifs...Fini les prisonniers politiques, cela nous permet d'initier de nouvelles relations avec ce pays"

La chancelière allemande Angela Merkel a salué les premières actions posées par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo depuis son accession à la magistrature suprême.

Au cours d'une conférence de presse tenue conjointement avec le président Tshisekedi ce vendredi 15 novembre 2019 après une séance de travail à Berlin, Angela Merkel a indiqué que son pays veut être un partenaire de la République Démocratique du Congo.

Félix Tshisekedi : "Il n'y a pas de dualisme du pouvoir, mon prédécesseur ne me gêne en rien"

En marge du Forum Économique International des Amériques (Conférence de Paris), le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s'est exprimé le mercredi 13 novembre 2019 sur ses relations avec son prédécesseur Joseph Kabila.

Et à ce sujet, le président Tshisekedi a affirmé qu'il n'y a pas de dualisme du pouvoir en République Démocratique du Congo.

"Il n’y a pas de dualisme du pouvoir! (...) Mon prédécesseur ne me gêne en rien! Le Congo est inscrit dans le cycle de l'alternance. La dictature, les mandats indéfinis, c’est fini!", a dit Félix Tshisekedi.

Tension entre FCC et CACH : Voici la réaction du chef de l'État

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s'est exprimé depuis la France sur les tensions qui sévissent actuellement au sein de la coalition au pouvoir FCC-CACH.

Dans une interview accordée à la presse mercredi 13 novembre dernier en marge du Forum Économique International des Amériques (Conférence de Paris), Félix Tshisekedi qui répondait à une question à ce sujet, a indiqué qu'il est optimiste sur l'avenir de cette coalition.

RDC-Propos de Kabund : le FCC promet de répondre de façon active à toute provocation d'où qu'elle vienne

Le Front Commun pour le Congo (FCC) a réagi suite aux différents propos tenus par Jean-Marc Kabund président intérimaire de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS qui est également 1er  vice-président à l'Assemblée nationale, à l'égard de la coalition qui les réunit.

Dans une déclaration faite mardi 12 novembre dernier, le FCC condamne les propos qu'il qualifie de provocateurs, irresponsables, diffamatoires et injurieux à l'égard de son autorité morale Joseph Kabila et à l'ensemble de ses membres.

Ambongo à la coalition FCC-CACH : "Ne passez pas votre temps à vous déchirer, servez le peuple" 

Interrogé sur les attaques contre les effigies de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, actuel et anciens chefs de l'Etat, commises à Kolwezi samedi dernier, le cardinal Fridolin Ambongo a appelé la coalition FCC-CACH à ne pas passer son temps à se déchirer. 

En revanche, il a demandé aux membres de cette coalition au pouvoir de servir le peuple.  
 
"Notre rôle, c'est de rappeler à la conscience des uns et des autres. Servez le peuple. Ne passez pas votre temps à vous déchirer. Ce que le peuple attend de vous, c'est servir", a dit le cardinal Ambongo.