Sécurité

Ituri : Des hélicoptères de l'armée bombardent 5 bastions des ADF à Irumu

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo "FARDC" annoncent avoir détruit 5 bastions des combattants ADF en territoire d'Irumu dans la province de l'Ituri.

C'est grâce aux bombardements effectués par les hélicoptères de combats de l'armée pendant plus de 5h, le lundi 05 juillet dernier, que ces bastions rebelles à savoir Masangalo, Mugulumugulu, Belu 2, Mont Aina et Zunguluka, se trouvant du côté Est de la route nationale numéro 4 (axe Komanda-Beni) ont été détruits, indique le porte-parole des FARDC en Ituri.

État de siège : 3 "grands collaborateurs" des ADF arrêtés par l'armée à Beni

L'armée congolaise annonce avoir appréhendé 3 autres grands collaborateurs des rebelles ADF en région de Beni (Nord-Kivu).

L'annonce vient d'être faite à la presse locale ce mardi 6 juillet par le porte-parole des opérations militaires Sokola 1.

"Dans le cadre des opérations de démantèlement des réseaux de collaborateurs des ADF, les Forces armées de la République démocratique du Congo ont démantelé et arrêté, hier, 3 grands collaborateurs des ADF/MTM", informe-t-il.

État de siège : Une cinquantaine de personnes interpellées dans un bouclage à Butembo

Au moins 51 personnes ont été interpellées en ville de Butembo (Nord-Kivu) lors d'un bouclage lancé par la police, dans la nuit du dimanche à ce lundi 5 juillet 2021.

Les services de sécurité ont d'abord visé le quartier de l'Evêché de la commune Bulengera, d'après le commandant urbain de la police, qui s'est livré à la presse locale ce lundi.

Polongoma Di-Ntoto rapporte qu'au cours de cette opération, un capitaine FARDC en situation irrégulière a aussi été appréhendé. Des stupéfiants dont du chanvre et une boisson fortement ont aussi été saisis.

Sud-Kivu : Des accrochages entre des kidnappeurs et leurs otages font 2 morts à Sange

Des accrochages entre otages et leurs kidnappeurs ont fait 2 morts la nuit de dimanche à ce lundi 5 juillet 2021 à Sange dans le territoire d'Uvira au Sud-Kivu.

Selon Matabishi Nyangi Martial, chef de la cité de Sange, ces otages qui sont au nombre de 5 ont été enlevés par deux bandits armés le dimanche 4 juillet dernier et quittaient Uvira pour Bukavu.

Arrivés au lieu où ils ont été emmenés, ces otages ont déclanché des accrochages pour se libérer par force des mains de leurs ravisseurs et sont parvenus à tué un kidnappeur et un otage a aussi été tué.

Sud-Kivu : 28 présumés kidnappeurs dont 20 sujets burundais arrêtés à Uvira

20 sujets burundais et 8 congolais présumés auteurs du kidnapping des enfants dans la ville d'Uvira ont été arrêtés par les forces de sécurité lors des bouclages organisés dans la partie nord de cette deuxième ville du Sud-Kivu.

Dans une conférence de presse tenue samedi 3 juillet 2021, le pasteur Kiza Muhato, maire de la ville d'Uvira, indique que ces burundais présumés  auteurs de kidnapping des enfants séjournent également sur le sol congolais en situation irrégulière.

Ituri : Le gouvernement provincial signe un contrat avec une société pour améliorer la desserte en électricité à Bunia

Un contrat a été signé le vendredi 02 juillet 2021, entre le gouvernement provincial de l'Ituri et la société NURU en vue d'améliorer la desserte en électricité dans la ville de Bunia.

Ce contrat prévoit l'attribution de la licence d'exploitation d'énergie solaire à ladite société afin de produire de l'électricité et la distribuer dans certains quartiers de la ville qui sont dans le noir.

Ituri : L'administrateur militaire d'Irumu instaure un couvre-feu à Komanda

L'administrateur militaire du territoire d'Irumu a décidé d'instaurer un couvre-feu de 20h à 5h du matin à partir du vendredi 02 juillet 2021, au centre de négoce de Komanda se trouvant dans le territoire d'Irumu en province de l'Ituri.

À en croire le colonel Siro N'simba, cette mesure vise à lutter contre l'insécurité dans cette partie du territoire d'Irumu. Ceci suite à l'activisme des combattants ADF sur la route nationale numéro 4 (RN4), axe Komanda-Beni.

Ituri : Un officier de l'armée condamné à 5 ans de prison pour "perte d'armes de guerre"

La cour militaire de la province de l'Ituri a condamné le lieutenant-colonel Jean-lambert Mananu à 5 ans de servitude pénale principale pour "perte d'armes de guerre".

Dans son arrêt rendu le vendredi 02 juillet 2021 lors d'une audience tenue pour la cause, cette juridiction militaire a affirmé que cet officier avait perdu 5 armes à cause de sa "négligence", dans la mesure où il n'avait pris aucune disposition pour les surveiller.

RDC : Le constat fait par le chef de l'État sur l'existence de la mafia dans l'armée est apprécié par les gradés et les soldats de rang

Le ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Gilbert Kabanda Kurhenga, a porté à la connaissance des membres du gouvernement que le constat fait par le chef de l’Etat et Commandant Suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) sur l’existence, il y a quelques années, des réseaux mafieux au sein des forces de défense et sécurité a été très apprécié par les gradés et les soldats de rang.